«Violations administratives et financières» : le directeur de l'agence russe antidopage révoqué

«Violations administratives et financières» : le directeur de l'agence russe antidopage révoqué© Shamil Zhumatov Source: Reuters
Le directeur de l'agence russe antidopage Iouri Ganous révoqué le 28 août 2020.

Mis en cause par un audit de gestion l'accusant d'infractions, le directeur de l'agence russe antidopage, Iouri Ganous, a été révoqué à l'issue d'un vote des membres du conseil de fondation de l'organisme.

Les membres du conseil de fondation de l'Agence russe antidopage (Rusada) ont voté ce 28 août en faveur de la révocation de Iouri Ganous de son poste de directeur général de l'organisme, selon Vladimir Lukin, le président du Comité paralympique russe, cité par l'agence de presse russe Tass, qui a précisé que Mikhail Bukhanov serait le directeur général par intérim de Rusada dans l'attente d'une nouvelle élection.

«L'assemblée générale a décidé de destituer Iouri Ganous. La décision a été prise à l'unanimité», a déclaré durant une conférence de presse le président du Comité olympique russe Stanislav Pozdniakov, cité par l'AFP, alors que le patron de la Rusada avait été mis en cause par un audit de gestion l'accusant d'infractions. «Cette décision n'a été prise que sur la base des révélations de violations administratives et financières», a-t-il ajouté celui qui s'est dit «persuadé» que l'agence antidopage russe resterait «indépendante».

Pour l'agence mondiale antidopage citée par l'AFP, cette décision «renforce ses préoccupations» déjà exprimées le 5 août après la recommandation d'écarter Iouri Ganous, lorsqu'elle avait rappelé que les agences nationales devaient rester à l'abri de toute ingérence des comités olympiques.

De son côté, Iouri Ganous, 56 ans, dont les propos sont rapporté par l'AFP, s'attendait à cette décision mais il lui semble que cette nouvelle ne signifie rien de bon pour le sport russe car la «Rusada était devenu un pont pour le rétablissement de la confiance» entre la Russie et les instances sportives mondiales.

Le directeur limogé avait dénoncé début août l'audit le visant, expliquant y voir une «vengeance» pour ses prises de position souvent à rebours du Kremlin. Par le passé, Iouri Ganous a accusé les autorités russes d'être responsables de falsifications du laboratoire antidopage de Moscou, allégation qui avait conduit, fin 2019, à l'exclusion de la Russie des Jeux olympiques et des compétitions sportives mondiales pour quatre ans.

Le 9 décembre 2019, l'Agence mondiale antidopage (AMA) avait en effet décidé d'interdire aux Russes de participer aux compétitions sportives mondiales sous leurs couleurs nationales pour les quatre années à venir. Une sanction dont les autorités russes avaient immédiatement contesté la légitimité.

Iouri Ganous, directeur de l'agence antidopage russe depuis 2017, en plein scandale d'accusations de dopage

Les comités olympique et paralympique russes avaient annoncé la nomination de Iouri Ganous au poste de directeur général de la Rusada à l'été 2017. «Ma plus grande mission, c'est le retour de nos sportifs sur la scène internationale. Il faut réintégrer la Rusada au sein de l'Agence mondiale antidopage (AMA) et restaurer la confiance», avait promis à cette occasion Iouri Ganous, dans un communiqué de la Rusada.

En effet, à cette époque, déjà, la Rusada était suspendue par l'AMA en raison de la vaste affaire d'accusations de dopage qui avait suivi la publication d'un rapport de l'agence mondiale antidopage dénonçant les rouages du «système de dopage d'Etat» qui aurait été mis en place de 2011 à 2015. L'exécutif russe avait souligné que les responsabilités individuelles en matière de dopage devaient être soulevées.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»