Poutine veut faire intervenir le CIO concernant la suspension des athlètes russes des JO de Rio

Vladimir Poutine Source: Reuters
Vladimir Poutine

Le président russe a déclaré qu’il chercherait à faire intervenir le Comité international olympique (CIO) et l’Agence mondiale antidopage (AMA) après la suspension des athlètes russes des JO de Rio par la fédération internationale d’athlétisme.

«Bien sûr, c’est injuste. La responsabilité doit toujours être personnelle. Aucun de ceux qui ne sont pas liés aux violations ne doit en souffrir», a déclaré Vladimir Poutine lors du Forum international économique de Saint-Pétersbourg au sujet de la décision de l’Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF) de suspendre l’équipe russe d’athlétisme pour les Jeux olympiques de Rio.

Le président espère qu’ainsi une solution sera trouvée. «Nous parlerons avec nos collègues de la structure antidopage et j’espère une réaction appropriée du Comité international olympique», a-t-il indiqué. Le chef d’Etat russe s’est aussi étonné que des tests de dopage des athlètes russes aient été examinés dans des laboratoires étrangers. «On ne leur fait pas confiance ?», s’est-il demandé.

Vendredi 17 juin, le conseil de l’IAAF a décidé à l’unanimité de suspendre la Fédération russe d’athlétisme, ce qui signifie que les représentants de cette dernière ne pourront pas participer aux Jeux olympiques de Rio qui auront lieu au mois d’août. Le 21 mai à Lausanne, le Comité international olympique se prononcera sur la participation de l’ensemble des athlètes russes aux prochains Jeux olympiques d’été.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales