Washington offre 10 millions de dollars pour lutter contre une ingérence dans ses élections de 2020

Washington offre 10 millions de dollars pour lutter contre une ingérence dans ses élections de 2020© Pablo Martinez Monsivais Source: AFP
Mike Pompeo, secrétaire d'Etat américain.

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a annoncé que les Etats-Unis accorderaient une récompense de 10 millions de dollars pour l'arrestation de tout acteur étranger interférant dans les élections de novembre.

Engagée activement dans plusieurs processus de transition politique de part et d'autre du globe, l'administration américaine entend bien en revanche déceler toute tentative d'ingérence qui viserait ses propres mécanismes électoraux, plus précisément à travers de potentielles cyber-actions illégales, commanditées depuis l'étranger.

Les Etats-Unis «offrent une récompense pouvant aller jusqu'à 10 millions de dollars pour une information permettant d'identifier ou de localiser toute personne qui, agissant selon les ordres ou sous le contrôle d'un gouvernement étranger, interfère dans les élections américaines», a en effet déclaré le 5 août le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo, cité par l'AFP.

Washington encourage ainsi toute personne disposant d'informations sur de possibles ingérences étrangères à l'approche des élections américaines, «par le biais de certaines cyberactivités illégales», à contacter le gouvernement américain ou l'ambassade des Etats-Unis la plus proche, a précisé le département d'Etat dans un communiqué.

Comme le relève l'AFP, le programme de récompenses financières pour l'arrestation de personnes recherchées par la justice américaine est géré par le département d'Etat. Depuis sa création en 1984, plus de 150 millions de dollars ont ainsi été versés à une centaine de personnes dans le monde, souligne le communiqué.

Cette annonce de Mike Pompeo intervient quatre ans après les dernières élections présidentielles américaines, pour lesquelles les polémiques se sont multipliées au fil du temps, concernant notamment une supposée ingérence russe.

«De nombreux Russes ont reçu ce matin des messages surprenants sur leur téléphone portable»

La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a déclaré ce 6 août que «de nombreux Russes [avaient] reçu ce matin des messages surprenants sur leur téléphone portable : "Le département d'Etat américain offre jusqu'à 10 millions de dollars pour des informations sur l'ingérence dans les élections américaines. Si vous avez des informations, veuillez nous contacter."» Et, ajoute-t-elle, «il y avait un lien vers le site web du Service de sécurité diplomatique américain. Ou, pour dire les choses plus simplement, le site des services spéciaux.» 

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a ajouté : «Cette campagne de dénonciation a été lancée hier par Mike Pompeo, l'actuel secrétaire d'Etat et ancien directeur de la CIA. Quelles doivent être ces informations sur l'ingérence ? Sur quels critères propose-t-on de se baser ? Et surtout : qu'est-ce qui justifie cette campagne ? Il n'y a pas de réponses et il ne peut pas y en avoir, tout comme il n'existe pas de normes d'éthique, de moralité et de loi applicables à cela.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»