Twitter et Facebook empêchent les Brésiliens d'accéder à 16 comptes de soutiens de Bolsonaro

- Avec AFP

Twitter et Facebook empêchent les Brésiliens d'accéder à 16 comptes de soutiens de Bolsonaro© Dado Ruvic Source: Reuters
Les logos de Twitter et Facebook (image d'illustration).

Twitter et Facebook ont suspendu les comptes d'alliés du président brésilien Jair Bolsonaro, en application d'une décision d'un juge de la Cour suprême auriverde, dans le cadre d'une enquête sur une campagne présumée de désinformation.

Les tensions s'intensifient entre le président du Brésil, Jair Bolsonaro, et la Cour suprême qui enquête sur des allégations selon lesquelles plusieurs membres de l'entourage du chef de l'Etat mèneraient une campagne sur les réseaux sociaux afin de discréditer cette institution judiciaire et en menacer les juges.

En application d'une décision d'un juge de la Cour suprême, les plateformes Twitter et Facebook ont ainsi procédé, le 24 juillet, à la suspension de 16 comptes de soutiens du président brésilien.

Le juge Alexandre de Moraes a justifié sa décision qui confirme un arrêt rendu en mai, affirmant que les comptes de ces utilisateurs devaient être bloqués pour mettre fin à «la diffusion de fausses nouvelles, d'accusations diffamatoires, de menaces et de crimes» contre la Cour suprême.

Parmi les comptes suspendus figurent ceux de l'ancien député conservateur Roberto Jefferson, du magnat des affaires Luciano Hang, et de la militante Sara Winter, ex-Femen devenue une activiste pro-vie en 2015. Cette dernière a dénoncé une mesure digne d'une «dictature».

Le blocage de leurs comptes ne s'appliquera qu'aux internautes qui tentent d'y accéder depuis le Brésil.

Ce n'est pas la première polémique entre Jair Bolsonaro et les réseaux sociaux Facebook et Twitter. Au mois de mars 2020, par exemple, les deux plateformes avaient supprimé un contenu publié par le président brésilien, une vidéo dans laquelle il vantait les mérites de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19. «Ce remède-là, l’hydroxychloroquine, donne de bons résultats partout où il est utilisé», soutenait le président dans cette vidéo où il s'opposait par ailleurs catégoriquement au confinement recommandé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»