Eglise orthodoxe russe : le pays mène une guerre sainte contre le terrorisme

 Source: RIA NOVOSTI

Alors que la Russie a effectué ses premières frappes aériennes contre l’Etat islamique en Syrie, la nation peut compter sur le soutien de l’église orthodoxe, la plus importante du pays.

«Le combat contre le terrorisme est une guerre sainte et aujourd'hui, notre pays est peut-être celui qui le combat le plus activement.» Ces mots sont ceux de Vsevolod Tchapline, porte-parole de l'Eglise orthodoxe russe.

Il rappelle que la décision russe est conforme au droit international, à la mentalité du peuple et «au rôle que la Russie a toujours joué au Moyen-Orient».

Le patriarche donne également sa bénédiction

Le patriarche orthodoxe Cyrille a, lui aussi, apporté son soutien aux frappes. «La Russie a pris une décision responsable en utilisant ses forces armées pour défendre le peuple syrien frappé par le malheur», a-t-il analysé.

Il a déclaré prier «pour que ce conflit local ne devienne pas une grande guerre, que l'usage de la force n'entraîne pas la mort de civils et que toutes les troupes russes rentrent à la maison en vie».

Les autorités religieuses musulmanes et juives en soutien

L'Église orthodoxe n’est pas seule à appuyer le Kremlin. Talgat Tadjouddine, grand mufti de Russie, soutient «totalement» les forces armées russes dans la lutte contre le terrorisme international. De son côté, la Fédération des communautés juives salue les bombardements, «facteur de stabilité pour Israël».

Selon Vsevolod Tchapline avance même qu’un comité représentant les principales religions de Russie (église orthodoxe, islam, judaïsme et bouddhisme) doit publier jeudi un communiqué de soutien au gouvernement légitimant ainsi, encore un peu plus, la décision prise par les autorités russes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales