Londres : un homme accusé d'avoir uriné sur une plaque en hommage à un policier tué en 2017

- Avec AFP

Londres : un homme accusé d'avoir uriné sur une plaque en hommage à un policier tué en 2017© Tolga AKMEN Source: AFP
Plaque en hommage à Keith Palmer, policier poignardé à mort en mars 2017 près du parlement britannique à Londres (image d'illustration).

Un homme de 28 ans soupçonné d'avoir uriné sur une plaque installée en hommage à un policier tué lors d'une attaque terroriste en 2017 près du parlement britannique a été inculpé d'«outrage à la décence publique».

La photographie d'un homme urinant à côté d'une plaque installée en hommage à un policier tué lors d'une attaque terroriste en 2017, au moment où des militants identitaires manifestaient dans le centre de Londres, jetant des projectiles et prenant à partie la police le 13 juin, a beaucoup circulé sur les réseaux sociaux, provoquant des réactions indignées.

Un homme de 28 ans, habitant dans l'Essex, au nord-est de Londres, a été arrêté après s'être présenté de lui-même dans un commissariat de police, selon Scotland Yard. L'homme a été inculpé d'«outrage à la décence publique» et comparaîtra ce 15 juin devant le tribunal Westminster Magistrates à Londres.

Le policier Keith Palmer, 48 ans, avait été poignardé à mort en mars 2017 près du parlement par Khalid Masood, un Britannique de 52 ans converti à l'islam et connu des services de police qui venait de faucher des piétons avec sa voiture sur le pont de Westminster. Au total, cinq personnes avaient péri dans cette attaque revendiquée par le groupe terroriste djihadiste Daesh.

La secrétaire d'Etat à l'Intérieur Priti Patel a jugé «absolument épouvantable et honteuse» la dégradation de la plaque posée en hommage au policier, condamnant également les affrontements le 13 juin entre des militants identitaires et la police.

Au total, 113 personnes ont été arrêtées, notamment pour trouble à l'ordre public, attaque contre des policiers et possession d'armes, lors des manifestations du 13 juin dans le centre de Londres, et 23 policiers ont été blessés, selon un communiqué de la police métropolitaine.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»