Après la découverte d'eau sur Mars, la crainte de la contamination

Le robot Curiosity pourrait contaminer l'eau trouvée sur Mars.© Twitter @MarsCuriosity
Le robot Curiosity pourrait contaminer l'eau trouvée sur Mars.

Si les scientifiques de la Nasa ont découvert de l'eau sur la planète Mars, analyser cette dernière parait très compliqué en raison des bactéries transportées par le robot Curiosity. Le risque serait de contaminer la planète rouge.

Lundi, la Nasa, l'agence spatiale américaine, a dévoilé une découverte majeure. Il y aurait de l'eau liquide sur la planète Mars. Mais si cette trouvaille essentielle réjouit l'agence spatiale, ses scientifiques se retrouvent désormais confronté à une dilemme : comment poursuivre l'exploration sans risquer de contaminer la planète rouge ?

En effet, après avoir noté la présence de longues coulées saisonnières constituées de saumures de différentes compositions, dont de l'eau, les scientifiques souhaitent désormais approcher de plus près ces observations. Ils espèrent donc envoyer le robot Curiosity au plus près de ces failles qui contiennent de l'eau.

Sauf que ce dernier n'est pas stérile, et les membres de la Nasa craignent que Curiosity contamine les eaux martiennes avec des bactéries terrestres qui pourraient encore être en vie. Or, il serait par nature difficile de juger s'il y a de la vie sur Mars si un risque que cette vie provienne de la terre existe. Enfin, contaminer Mars est un risque notable.

Difficile donc, d'imaginer une prochaine exploration de ces zones où pourrait se trouver de l'eau. «Il y aura des discussions animées dans les prochaines semaines et mois sur ce Curiosity sera autorisé à faire et où il peut aller», a reconnu Andrew Coates, du laboratoire des sciences spatiales de l'Université de Londres. Cela est d'autant plus vrai qu'un Bureau de protection planétaire veille à empêcher que les objets envoyés sur Mars par l'Homme ne troublent ces «régions spéciales» sensibles à une éventuelle contamination... mais qui sont les plus propices pour accueillir une éventuelle vie extra-terrestre.

D'ailleurs, un article de Scientific American estime même que la planète rouge est peut-être déjà contaminée par l'homme. Il est en effet impossible aujourd'hui de dire si une bactérie terrestre peut survivre, voire se développer, sur Mars. Difficile donc, si de la vie est un jour trouvée sur Mars, de dire si elle provient bien de la planète rouge ou si elle a pu survivre aux explorations spatiales humaines?

Pour en savoir plus, il faudra peut-être attendre 2018 et l'envoi d'un prochain robot stérilisé sur Mars par les agences européennes et russes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales