Narendra Modi veut renforcer l'autosuffisance de l'Inde avec un plan de relance massif

- Avec AFP

Narendra Modi veut renforcer l'autosuffisance de l'Inde avec un plan de relance massif© Handout / PIB Source: AFP
Le Premier ministre indien Narendra Modi à New Delhi, photographie de l'Indian Press Information Bureau datée du 14 avril 2020.

Face à la pandémie de Covid-19, le Premier ministre indien a annoncé un plan de relance de 250 milliards d'euros, destiné aux agriculteurs et à la classe moyenne. L'occasion, selon, lui, de rendre l'économie indienne moins dépendante de l'étranger.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a annoncé le 12 mai un plan de relance économique d'environ 250 milliards d'euros pour son pays, équivalant à près de 10% du PIB du pays et destiné à renforcer l’autosuffisance de l'Inde.

La crise du coronavirus nous a appris l'importance des chaînes d'approvisionnement locales

La crise du Covid-19 met en lumière la nécessité de rendre l'Inde «autosuffisante» pour en faire l'un des pays leaders du XXIe siècle, selon le dirigeant nationaliste lors d'une adresse télévisée. «La crise du coronavirus nous a appris l'importance des chaînes d'approvisionnement locales [...] L'époque nous a appris à penser local», a-t-il également affirmé.

«Ce plan de relance est destiné au secteur aidant à une auto-suffisance de l'Inde»

Les détails exacts du plan de relance, qui sera axé sur «la terre, le travail, les liquidités et la réglementation», seront détaillés par le ministère des Finances. Le chef du gouvernement indien a néanmoins précisé que le montant global de 20 000 milliards de roupies incluait certaines aides déjà annoncées par le gouvernement et la banque centrale.

«Ce plan de relance est destiné au secteur aidant à une auto-suffisance de l'Inde. Il est pour les industries artisanales, petites et moyennes. Il est pour les travailleurs et les agriculteurs qui suent nuit et jour et pour la classe moyenne qui paye honnêtement ses impôts», a-t-il ajouté.

Un confinement est en place depuis fin mars à travers le géant d'Asie du Sud et a déjà été prolongé deux fois, avec toutefois des assouplissements depuis début mai. «La quatrième phase du confinement sera complètement différente», a promis Narendra Modi, informant que les modalités seraient annoncées avant le 18 mai, date actuelle de fin du confinement.

L'Inde a jusqu'à présent recensé sur son territoire 2 293 morts pour 70 756 cas confirmés de Covid-19, mais les bilans quotidiens s'alourdissent ces derniers jours. Selon les experts cités par l'AFP, le deuxième pays le plus peuplé du monde pourrait ne connaître un pic de l'épidémie qu'en juin-juillet.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»