Afghanistan, le drapeau taliban flotte sur la ville de Kunduz

Afghanistan, le drapeau taliban flotte sur la ville de Kunduz© Omar Sobhani Source: Reuters
Les forces Afghanes dans Kunduz, lors de la bataille en avril dernier

Cette prise serait consécutive à une série d'attaques sur la ville, carrefour commercial et première grande ville afghane. Dans la bataille, 25 talibans, 4 civils et 2 policiers ont perdu la vie.

Mise à jour automatique
Découvrir plus

Pour la première fois depuis la chute de leur régime en 2001, les rebelles talibans sont entrés dans une grande ville afghane, Kunduz, verrou stratégique du nord du pays, infligeant un grave revers au gouvernement afghan, en place depuis un an jour pour jour.

Le drapeau taliban a été brandi dans cette capitale provinciale du nord de l'Afghanistan en signe de prise de la ville. Selon certains médias, ils auraient également pris d'assault les bureaux de l"ONU ainsi que la prison de la ville.


Après le lancement d'une opération majeure ce 28 septembre, Les talibans avaient dans un premier temps déclaré avoir pris plusieurs bâtiments clés lors du siège de cette ville située au nord de l'Afghanistan.

Selon un message publié sur twitter par le porte-parole des Talibans Zabihullah Mujahid, les combattants islamistes se seraient emparés d'un hôpital de 200 lits et de plusieurs bâtiments du gouvernement.

La police afghane a indiqué que les talibans avaient attaqué Kunduz en ouvrant trois fronts.

Les talibans ont averti la population de demeurer à l'intérieur de leur maison, tout en précisant qu'ils feraient de leur mieux pour ne pas blesser les civils.

Les forces afghanes ont utilisé des hélicoptères pour tirer des roquettes sur les forces talibanes en pleine avancée. 

En avril dernier, Kunduz avait déjà été au centre de violents combats entre les talibans et les forces gouvernementales afghanes. Prendre cette ville constituerait une grande victoire pour les talibans. Depuis le retrait de la plupart des troupes de l'OTAN en décembre dernier, les talibans cherchent à gagner du terrain contre les forces nationales chargées désormais seules des questions de sécurité dans le pays. 

La chute de Kunduz constituerait un grave revers pour le président Ashraf Ghani puisqu'il avait promis de ramener la paix dans son pays, après plus de trente ans de conflits.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»