Gaza : Israël annule la levée de restrictions et bombarde le Hamas après un tir de roquettes

- Avec AFP

Gaza : Israël annule la levée de restrictions et bombarde le Hamas après un tir de roquettes© MAHMUD HAMS Source: AFP
La bande de Gaza, le 15 février 2020 (image d'illustration).

Israël a annoncé l'annulation de la levée des mesures restrictives sur la bande de Gaza après que des roquettes ont été tirées depuis l'enclave palestinienne vers son territoire. Tsahal a en outre bombardé des cibles du Hamas en représailles.

Dans la nuit du 15 au 16 février, l'armée de l'air israélienne a bombardé des cibles du mouvement islamiste palestinien Hamas dans la bande de Gaza. Il s'agissait de représailles à de nouveaux tirs de roquettes depuis l'enclave palestinienne vers Israël, selon un communiqué publié par Tsahal.

«Des avions de combat et des hélicoptères ont visé des cibles de l'organisation terroriste Hamas dans le centre de la bande de Gaza», dont un «poste militaire», a ainsi indiqué l'armée israélienne, qui a déclaré dans la soirée du 15 février que «deux projectiles» avaient été tirés sur le territoire israélien depuis la bande de Gaza, sans faire état de blessés. 

L'annonce de ce bombardement intervient quelques heures après que le Cogat, unité du ministère israélien de la Défense supervisant les activités civiles dans les Territoires palestiniens, a annoncé l'annulation de la levée des mesures restrictives sur la bande de Gaza en raison du tir de roquettes. «L'extension de la zone de pêche, la restitution de 500 permis d'entrée commerciaux et la livraison de ciment sont annulées», a fait savoir le Cogat.

Israël justifie le blocus sur Gaza par la nécessité de contenir le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle l'enclave depuis 2007 et qu'il tient pour responsable de tous les tirs de roquettes émanant de son territoire. Pour les observateurs critiques de la politique d'Israël, cela revient à une punition collective contre les Gazaouis.

Les tirs de roquettes et de mortiers, ainsi que le lancement de ballons explosifs depuis la bande de Gaza vers Israël, se sont multipliés depuis la présentation, le 28 janvier, du plan du président américain Donald Trump visant à résoudre le conflit au Proche-Orient.

Ces tirs récents, auxquels répondent des frappes israéliennes, fragilisent la trêve en vigueur depuis mai entre Israël et le Hamas, le mouvement au pouvoir dans l'enclave et qui a déjà mené trois guerres contre l'Etat hébreu depuis 2008.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»