Selon Paris, le prochain sommet sur l'Ukraine serait retardé à cause de Kiev et Moscou

- Avec AFP

Selon Paris, le prochain sommet sur l'Ukraine serait retardé à cause de Kiev et Moscou Source: Sputnik
9 décembre 2019. Le président russe Vladimir Poutine et le président français Emmanuel Macron lors d'une cérémonie de réunion officielle au Palais de l'Élysée

Le prochain sommet au «format Normandie», dont le but est de stabiliser l'est ukrainien, risque d'être retardé car Moscou et Kiev ont changé leurs négociateurs sur l’Ukraine, a fait savoir l’Elysée.

Le prochain sommet des présidents russe, ukrainien, français et de la chancelière allemande sur le conflit ukrainien risque d'être retardé par les changements de négociateurs à Moscou et Kiev, a indiqué le 12 février la présidence française.

«Ces changements vont peut-être étendre un peu le calendrier», selon l'Elysée. Vladimir Poutine, Volodymyr Zelensky, Emmanuel Macron et Angela Merkel s'étaient donné le 9 décembre rendez-vous «d'ici quatre mois», soit au plus tard le 9 avril, lors du dernier sommet sur l'Ukraine au «format Normandie» à Paris.

Le Kremlin a annoncé le 11 février la nomination de son nouveau négociateur en chef sur le conflit dans l'Est de l'Ukraine, Dmitri Kozak, un proche de longue date du président russe, à l'heure d'un début de relance du processus de paix.

Il remplace Vladislav Sourkov, qui fut l'un des conseillers les plus influents de Vladimir Poutine, auteur et ardent défenseur du concept de «démocratie dirigée».

La veille, le président ukrainien avait limogé le chef de son administration, Andriï Bogdan, l'ex-avocat d'un sulfureux oligarque, et l'a remplacé par son principal négociateur avec la Russie, Andriï Iermak.

«Les équipes bougent, ça veut dire que de part et d'autre on est en train de réorganiser les équipes de négociation probablement en vue d'une nouvelle phase dans la négociation», a relevé l'Elysée.

«En termes de calendrier je ne peux pas vous dire quand ce sommet se réunira mais ce qui est certain c'est qu'on voit de part et d'autre une volonté de discuter et c'est comme cela que nous interprétons cette réorganisation», a ajouté la présidence française.

Vladimir Poutine et Volodymyr Zelensky ont convenus lors de leur première rencontre le 9 décembre à Paris d'une série de mesures pour relancer le processus de paix en Ukraine, mais ont surtout acté leur désaccord sur son volet politique, se donnant alors rendez-vous quatre mois plus tard pour tenter de le surmonter.

Lire aussi: Cinq ans après les accords de Minsk, la situation reste figée. A qui la faute ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»