Coronavirus : avec plus de 800 morts, le bilan mondial du Sras a été dépassé en moins d'un mois

- Avec AFP

Auteur: RT France

Le coronavirus a occasionné plus de 800 décès, dépassant le bilan total du Sras. L'OMS dit toutefois voir une «bonne nouvelle» dans la stabilisation du nombre de contaminations, bien qu'il soit trop tôt pour conclure que l'épidémie a dépassé son pic.

Le virus 2019-nCoV, apparu en décembre 2019 sur un marché de Wuhan, a fait 89 morts supplémentaires en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), soit un nouveau record quotidien, a annoncé la Commission nationale de la santé, le 9 février 2020.

Alors qu'une partie du pays est de facto placée en quarantaine, le bilan de l'épidémie en Chine continentale atteint désormais 811 victimes mortelles, auquel s'ajoutent un décès à Hong Kong et un autre aux Philippines. Il dépasse ainsi désormais celui du Syndrome respiratoire aigu sévère (Sras) qui avait fait 774 morts dans le monde en 2002-2003, et ce en moins 30 jours.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a cependant estimé, le 8 février, que la quantité de cas de contamination relevée quotidiennement en Chine se stabilisait, même s'il est trop tôt pour en conclure que l'épidémie a dépassé son niveau paroxystique.

Contaminations en baisse

«Nous enregistrons une période de stabilité de quatre jours, où le nombre de cas rapportés n'a pas progressé. C'est une bonne nouvelle et cela pourrait refléter l'impact des mesures de contrôle qui ont été mises en place», a ainsi déclaré le responsable des programmes sanitaires d'urgence de l'OMS, Michael Ryan.

En Chine continentale, le nombre de cas confirmés s'élevait dimanche à près de 37 200, soit 2 600 cas supplémentaires par rapport au précédent bilan quotidien. Ce dernier chiffre est nettement inférieur aux quelque 3 900 nouvelles contaminations annoncées le 5 février par les autorités chinoises dans leur bilan quotidien.

Le nombre de cas suspects a également nettement diminué : il était le 9 février d'un peu plus de 3 900 pour les dernières 24 heures, contre plus de 5 300 dans le bilan communiqué le 6 février.

Fin janvier 2020, l'un des meilleurs spécialistes chinois des maladies respiratoires, Zhong Nanshan, avait estimé que l'épidémie pourrait atteindre un pic aux alentours du 8 février, avant de commencer à refluer.

Masque obligatoire

Outre la région de Wuhan, coupée du monde depuis le 23 janvier, les mesures de confinement restent strictes dans de nombreuses villes chinoises, où des dizaines de millions de personnes doivent rester calfeutrées chez elles.

Depuis le 8 février, Hong Kong oblige les personnes en provenance de Chine continentale à rester confinées pendant deux semaines. Shanghai, capitale économique chinoise, a imposé le port du masque de protection dans les lieux publics.

Ailleurs, de nombreux pays intensifient leurs mesures restrictives à l'encontre des personnes en provenance de Chine, et déconseillent les voyages dans ce pays, la France étant la dernière en date, le 8 février. La plupart des compagnies aériennes internationales ont interrompu leurs vols vers la Chine continentale.

Les premiers rapatriés de Wuhan, arrivés le 31 janvier de Chine et placés en quarantaine près de Marseille, verront leur période de confinement prendre fin comme prévu le 14 février, leur a annoncé la Sécurité civile dès samedi.

38 autres ressortissants français devraient être rapatriés dimanche de Wuhan dans un vol organisé par les autorités britanniques. Ils seront eux aussi placés en confinement pendant 14 jours.

Lire aussi : La Russie prend de nouvelles mesures pour contrer la propagation du coronavirus

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»