A Paris, Guaido réitère son appel à une «pression internationale» sur la «dictature» vénézuélienne

A Paris, Guaido réitère son appel à une «pression internationale» sur la «dictature» vénézuélienne© David Bobin
Vidéo
Juan Guaido le 24 janvier 2020 à la Maison de l'Amérique latine.

Après avoir rencontré le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, et Emmanuel Macron, Juan Guaido s'est rendu à la Maison de l'Amérique latine. Il a de nouveau appelé à une «pression internationale» sur les autorités vénézuéliennes.

Juan Guaido, le président par intérim autoproclamé du Venezuela, était en visite à Paris ce 24 janvier. Après avoir rencontré Emmanuel Macron, et le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, il s'est rendu à la Maison de l'Amérique latine dans la capitale.

«Nous travaillons pour organiser une éléction présidentielle vraiment libre dans notre pays. Et il faut une pression internationale pour qu'une dictature s'approche d'une solution : elle ne va pas le faire volontairement», a fait savoir Juan Guaido. «Nous avons essayé l'année dernière par le biais d'une médiation. Mais cela n'a pas réussi et c'est regrettable car aujourd'hui, il y a cinq millions de migrants», a-t-il poursuivi.

L'opposant au président Nicolas Maduro été accueilli au son de l'hymne national de son pays.

En amont de son arrivée à la Maison de l'Amérique latine, des manifestants pro-Maduro ont protesté aux abords de celle-ci. Des policiers ont empêché les manifestants d’approcher, selon notre reporter présente sur place.

Ils se sont exprimés au micro de RT France.

Si le Venezuela traverse une importante crise politique depuis janvier 2019, les manifestations pro et anti-Maduro se succédant, l'opposant Juan Guaido n'a jamais réussi à asseoir, dans les faits, son statut de «président par intérim» du pays. En effet, Nicolas Maduro, visé par plusieurs tentatives de coups d'Etat (tout comme son prédécesseur Hugo Chavez), a toujours bénéficié du soutien primordial de l'armée.

Lire aussi : Venezuela : contesté au sein même de l'opposition, Juan Guaido conserve l'appui de Washington

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»