Jeffrey Epstein aurait géré un réseau de traite d'êtres humains, dont des filles âgées de 12 ans

- Avec AFP

Jeffrey Epstein aurait géré un réseau de traite d'êtres humains, dont des filles âgées de 12 ans© Stephanie Keith/AFP Source: AFP
Une militante féministe brandit un portrait de Jeffrey Epstein peu avant son procès pour «proxénétisme sur mineur» et «complot» (image d'illustration).

Le millionnaire pédophile Jeffrey Epstein aurait agressé sexuellement des mineures jusqu'en 2019, certaines âgées de seulement 12 ans. Il aurait par ailleurs géré un «vaste réseau de traite d'êtres humains», selon une nouvelle plainte à son encontre.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Epstein. Denise George, une procureur des Iles-Vierges, a saisi la justice le 15 janvier pour demander la saisie des biens du millionnaire défunt Jeffrey Epstein. Selon elle, le financier américain aurait agressé sexuellement des mineures jusqu'en 2019.

Cette annonce constitue un développement important dans l'affaire. En effet, Jeffrey Epstein était jusque là accusé d'actes pédophiles commis uniquement avant 2005. Nombre de ces crimes auraient été commis sur l'île privée Little St. James, située dans les Iles-Vierges, un territoire américain ne faisant pas officiellement partie des Etats-Unis.

Les plus jeunes victimes âgées de 12 ans

Au cours d'une conférence de presse, Denise George a annoncé avoir ouvert une enquête sur Jeffrey Epstein immédiatement après sa prise de fonction, en mai 2019.

Celle-ci lui aurait permis de mettre à jour un «vaste réseau de traite d'êtres humains, et d'abus sexuels de jeunes femmes et de mineures ici, aux Iles Vierges». Les plus jeunes victimes seraient âgées de seulement 12 ans, a précisé la procureur.

Plans de vol à l'appui, Denise George affirme que Jeffrey Epstein et ses complices auraient fait acheminer aux Iles Vierges des jeunes femmes, dont de nombreuses mineures, à bord d'un avion surnommé par la presse le «Lolita express», en référence à Lolita, roman de l'écrivain russe Vladimir Nabokov, traitant de pédophilie.

Pour les convaincre, Jeffrey Epstein auraient fait miroiter à ses victimes, pour la plupart âgées de 12 à 17 ans, des opportunités de carrière, notamment dans le mannequinat. Actuellement en fuite en Amérique du Sud, l'agent de mannequins français Jean-Luc Brunel (de son vrai nom Benchamoul) fait l'objet d'une enquête pour viol, révèle Le Parisien. Il est soupçonné d'avoir été un «pourvoyeur» de jeunes filles pour Jeffrey Epstein.

Enquêtes en cours

Selon Denise George, plusieurs victimes, dont une âgée de 15 ans, auraient tenté de s'échapper à la nage de l'île de Little St. James, avant d'être rattrapées et séquestrées par les hommes de Jeffrey Epstein. La procureur a demandé la saisie de tous les biens ayant pu servir dans l'«entreprise criminelle» de Jeffrey Epstein. Au cours de sa vie, celui-ci aurait amassé une fortune d'origine mystérieuse s'élevant à plus de 500 millions de dollars.

Plusieurs actions en justice ont été entamées au civil par des victimes de Jeffrey Epstein, qui réclament des dommages et intérêts. D'autres enquêtes sont en cours afin d'établir d'éventuelles complicités. La justice américaine s'intéresse notamment à l'ancienne compagne de Jeffrey Epstein, Ghislaine Maxwell, accusée par plusieurs victimes d'avoir joué un rôle déterminant dans l'organisation du réseau pédocriminel et d'avoir plusieurs fois observé son compagnon abuser de ses victimes.

Inculpé aux Etats-Unis pour des faits de «proxénétisme sur mineur» et de «complot», Jeffrey Epstein a été retrouvé pendu dans sa cellule le 10 août 2019. Une première autopsie conclut à un suicide, mais deux enquêtes sont ouvertes sur ce que certains soupçonnent d'être un assassinat déguisé, destiné à réduire Jeffrey Epstein au silence. Les noms du prince Andrew, de l'ancien président Bill Clinton, de l'ancien Premier ministre israélien Ehud Barak ou du réalisateur américain Woody Allen ont notamment été cités dans l'affaire Epstein.

Lire aussi : Accusée de corruption, la police britannique justifie l'abandon de son enquête sur Epstein

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»