Le Premier ministre russe présente la démission de son gouvernement à Vladimir Poutine

Le Premier ministre russe présente la démission de son gouvernement à Vladimir Poutine© Alexey Nikolsky/Kremlin Source: Reuters
Dmitri Medvedev et Vladimir Poutine à Moscou le 15 janvier 2020 (image d'illustration).

Medvedev a présenté la démission de son gouvernement à Poutine, peu après l'annonce du président d'une série de réformes constitutionnelles. Celui-ci a demandé aux ministres de rester en poste jusqu'à la nomination de leurs successeurs.

Après le discours annuel du président russe Vladimir Poutine où il a notamment annoncé sa volonté de soumettre une série de réformes constitutionnelles à un scrutin populaire, son Premier ministre, Dmitri Medvedev, a présenté la démission surprise de son gouvernement.

«Nous, en tant que gouvernement de la Fédération de Russie devons donner au président de notre pays les moyens de prendre toutes les mesures qui s'imposent. C'est pour cela [...] que le gouvernement dans son ensemble donne sa démission», a-t-il expliqué.

Une démission approuvée par le chef d'Etat russe qui a remercié les membres du gouvernement pour leur collaboration. Il leur a également demandé de s'acquitter pleinement de leurs fonctions jusqu'à la nomination d'un nouveau gouvernement.

Nous devons donner au président de notre pays la possibilité de prendre toutes les décisions nécessaires

Vladimir Poutine «en tant que président, a non seulement fixé les priorités du travail dans notre pays pour l'année à venir, mais a également décrit un certain nombre de changements fondamentaux dans la Constitution de la Fédération de Russie. Ces changements, lorsqu’ils seront adoptés – et selon toute probabilité, cela se fera après une discussion, comme cela a été dit – apporteront des modifications importantes non seulement à un certain nombre d'articles de la Constitution, mais aussi dans l'équilibre du pouvoir dans son ensemble : au sein du pouvoir exécutif, pouvoir législatif et pouvoir judiciaire», a fait savoir Dmitri Medvedev.

Une réforme constitutionnelle majeure annoncée par Vladimir Poutine

«Dans ce contexte, il est évident que nous devons donner au président de notre pays la possibilité de prendre toutes les décisions nécessaires à cet effet», a-t-il poursuivi. «Je remercie bien entendu ceux qui ont participé au travail du gouvernement dans cette composition et bien sûr les décisions ultérieures seront prises par le président du pays», a enfin précisé celui qui a également occupé les fonctions de président de la Russie de 2008 à 2012.

Le Premier ministre démissionnaire s'est vu proposer par Vladimir Poutine le poste de vice-président du Conseil de sécurité de Russie, qu'il a accepté.

Peu auparavant cette annonce, le maître du Kremlin avait fait part dans son allocution de son envie de renforcer le rôle du Parlement dans la formation du gouvernement en proposant de lui donner la charge de choisir le Premier ministre ainsi que le pouvoir de contraindre le président à respecter ce choix.

Actuellement, la chambre basse du Parlement russe ne fait que confirmer, ou non, le Premier ministre choisi par le président. Considérant que ces nouvelles mesures constituaient un changement «significatif» pour lequel la nation russe était «mûre», Vladimir Poutine a cependant confirmé vouloir que la Russie demeure un régime présidentiel : «La Russie doit rester une république présidentielle forte, c’est pourquoi le président, bien sûr, gardera le droit fixer les missions et les priorités du gouvernement».

Lire aussi : Poutine appelle à «développer de nouvelles approches pour assurer la stabilité de la planète»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»