Poutine appelle à «développer de nouvelles approches pour assurer la stabilité de la planète»

Poutine appelle à «développer de nouvelles approches pour assurer la stabilité de la planète»© Mikhail KLIMENTYEV / SPUTNIK Source: AFP
Le président russe Vladimir Poutine s'adresse à l'Assemblée fédérale dans la salle d'exposition Manezh au centre-ville de Moscou, le 15 janvier 2020.

Lors d'un discours devant les deux chambres du Parlement russe ce 15 janvier, Vladimir Poutine a appelé les cinq pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU à travailler main dans la main afin d'éviter une guerre mondiale.

Prononçant son discours annuel devant l’Assemblée fédérale (deux chambres du Parlement) ce 15 janvier, le président russe Vladimir Poutine a appelé les membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, également dotés d’armes nucléaires, à travailler sur une approche commune afin de prévenir une guerre mondiale.

Le président russe a aussi déclaré que les cinq membres permanents du Conseil de sécurité - les Etats-Unis, la Chine, la Russie, la Grande-Bretagne et la France - avaient une «responsabilité particulière [afin] d'assurer le développement durable de l'humanité».

«Les cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité doivent commencer à concevoir des mesures visant à neutraliser les conditions d’une nouvelle guerre mondiale, et développer de nouvelles approches pour assurer la stabilité de la planète», a développé le président russe.

Lors d'un entretien téléphonique le 3 janvier avec le président français Emmanuel Macron, après l'assassinat du général iranien Soleimani, Vladimir Poutine avait déjà commenté la situation, exprimant sa «préoccupation», partagée avec la France. «Il a été constaté que cette action peut sérieusement aggraver la situation dans la région», avait également indiqué le Kremlin dans un communiqué.

Evoquant la sécurité nationale en Russie et les derniers ajouts à l'arsenal militaire du pays, Vladimir Poutine a déclaré que Moscou «ne [menaçait] personne et ne [cherchait] pas à imposer sa volonté» à d'autres pays.

Lire aussi : Vladimir Poutine tient son discours annuel devant l'Assemblée fédérale russe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»