Nord Stream 2 : la diplomatie russe dévoile sa riposte aux sanctions américaines

Nord Stream 2 : la diplomatie russe dévoile sa riposte aux sanctions américaines© Ilya Pitalev Source: Sputnik
Travailleur sur le chantier de construction du gazoduc Nord Stream 2 dans la région de Leningrad.

Selon le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov, Moscou pourrait étendre la liste des citoyens américains interdits d'entrée en Russie en réponse aux sanctions américaines visant le gazoduc Nord Stream 2.

En réponse aux sanctions américaines contre la construction du gazoduc Nord Stream 2, la Russie pourrait augmenter le nombre des citoyens américains interdits d'entrée en Russie, a déclaré ce 25 décembre le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov.

«La réponse sera trouvée, elle peut prendre la forme d'une extension de nos listes d'interdiction d'entrée en Russie. Les listes américaines sur les restrictions d'entrée aux Etats-Unis sont souvent rendues publiques, mais nous n'avons pas de telles pratiques», a-t-il poursuivi selon des propos cités par l’agence russe Interfax.

Ils n’en prendront conscience qu’au moment de la demande d’un visa approprié

D’après lui, des mesures pourraient être introduites contre les initiateurs des sanctions. «Les personnes de l’administration [américaine] qui ont soutenu de manière la plus active cette décision – ainsi que de nombreuses autres initiatives de sanctions» pourraient être visées, a ajouté Sergueï Riabkov.

«Ils n’en prendront conscience qu’au moment de la demande d’un visa approprié», a-t-il déclaré. Dans le même temps, il a précisé que les mesures de rétorsion de la Russie n'affecteraient pas les entreprises et les investisseurs américains.

Quelques jours plus tôt, la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, avait dénoncé les sanctions américaines contre les entreprises associées à la construction du gazoduc russe Nord Stream 2 – promulguées le 21 décembre par Donald Trump – expliquant qu'elles empêchaient d'autres pays de «développer leur économie». Plus tard, le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, avait demandé à son gouvernement de formuler une réponse appropriée. Il a également souligné que la construction de Nord Stream 2 serait achevée malgré les sanctions imposées.

Lire aussi: De la Baltique à la mer Noire, guerre et paix sur le front gazier

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»