Libérés des djihadistes, les chrétiens de Syrie fêtent Noël dans plusieurs villes du pays

Libérés des djihadistes, les chrétiens de Syrie fêtent Noël dans plusieurs villes du pays© AFP Source: AFP
Célébrations de Noël à Alep le 20 décembre 2019 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

De nombreux Syriens ont fêté Noël dans plusieurs localités de Syrie, dont Alep, ville libérée fin 2016 de l'emprise des djihadistes et lieu important de la communauté chrétienne du pays.

Décorations multicolores, orchestres, feux d'artifices... Plusieurs centres-villes de Syrie se sont illuminés lors des célébrations du réveillon de Noël par la communauté chrétienne du pays, qui représente environ 10% de la population.

A Alep, ville dans laquelle les chrétiens étaient nombreux avant guerre, un spectacle en plein air a été organisé. Au cours du conflit, la ville a été en partie occupée par des djihadistes qui y ont commis nombre de crimes, avant d'en être définitivement chassés fin 2016 par l'armée syrienne appuyée par l'aviation russe. Depuis cette libération, Noël y est fêté librement chaque année. 

Sur les 150 000 chrétiens qui vivaient à Alep en 2011, il n'en resterait aujourd'hui selon les estimations que 25 000. 

La capitale syrienne a elle aussi célébré Noël par un feu d'artifice. Des images publiées sur les réseaux sociaux montrent par ailleurs que plusieurs dignitaires religieux étaient présents à la cérémonie. 

Sur d'autres photographies prises le même jour, un père Noël pose avec des enfants et des bougies brandies par des fidèles chrétiens.

Etat laïc et multiconfessionnel, la Syrie garantit le libre exercice du culte religieux [dont celui des chrétiens] comme ne manque pas de le rappeler régulièrement le président Bachar el-Assad. Celui-ci est en outre intransigeant sur la question de l'islamisme et de «l'idéologie wahhabite», soutenue selon lui depuis l'étranger et responsable du terrorisme.

Au cours d'un récent entretien accordé à la Rai [mais finalement publié par les médias syriens], le président syrien avait affirmé que la question religieuse était la partie «la plus importante» du processus de réconciliation qu'il entend mener dans le pays dont il a réussi à reconquérir la majeure partie.

Lire aussi : Syrie : le marché de Noël ouvre ses portes à Damas

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix