«Scène de guerre» : une fusillade de plusieurs heures fait six morts près de New York

- Avec AFP

«Scène de guerre» : une fusillade de plusieurs heures fait six morts près de New York© Kena BETANCUR Source: AFP
images
Des policiers lourdement armés arrivent sur les lieux de la fusillade, à Jersey City dans le New Jersey, le 10 décembre 2019.
Suivez RT France surTelegram

Une fusillade de plus de deux heures a fait six morts à Jersey City près de New York. Une centaine de policiers se sont déployés lors de cette «scène de guerre» alors que les échanges de tirs se sont poursuivis dans une épicerie casher.

Six personnes ont perdu la vie dans une fusillade qui a duré plus de deux heures ce 10 décembre, au cœur de Jersey City, une ville du New Jersey située non loin de New York, ont indiqué les autorités locales. Michael Kelly, chef de la police de cette ville de 270 000 habitants, a confirmé qu'un policier et trois civils avaient été tués, ainsi que les deux suspects soupçonnés d’être à l’origine de la fusillade survenue à la mi-journée dans un cimetière de la ville et qui s'est poursuivie dans une épicerie casher.

Lors d'une conférence de presse avec le maire de la ville, le chef de la police locale a précisé que deux autres policiers ont été blessés, indiquant néanmoins que les informations étaient encore «préliminaires» et que l'enquête prendrait du temps. La fusillade a commencé dans un cimetière, puis les suspects se sont ensuite «déplacés de façon rapide et continue dans le quartier» pendant plusieurs heures, a précisé Michael Kelly. Ils se sont ensuite réfugiés dans une épicerie où la fusillade s'est poursuivie. Selon des informations du journal The New York Times, il s'agirait d'une épicerie casher.

C’est là qu'ont été retrouvés, après plus de deux heures de tirs, les corps des deux suspects et de trois civils, d’après le chef de la police de la ville. Aucune précision n’a cependant été donnée en ce qui concerne ces trois victimes. Par ailleurs, aucune raison claire n'a pour l’instant été communiquée pour expliquer cette fusillade, qui a transformé une zone résidentielle de la ville de Jersey City en une scène de guerre pendant plusieurs heures. La télévision NBC a affirmé que de très nombreux coups de feu ont été échangés. On peut notamment les entendre sur ces vidéos partagée sur le réseau social Twitter. 

Selon une photographe de l'AFP présente sur place, des centaines de policiers venus de tout l'Etat du New Jersey ainsi que de New York ont été déployés dans les rues, souvent armés jusqu'aux dents, et des dizaines de véhicules d'urgence ont été réquisitionnés sur plusieurs rues. On peut voir sur ces images diffusées par l'agence de presse Ruptly l'important dispositif de sécurité mis en place dans la ville.  

Une camionnette de location volée, qui «pourrait contenir un engin incendiaire», est actuellement inspectée par une unité de détection d'explosifs, toujours selon la police.  D’après des informations des médias locaux, mais qui n’ont pas été confirmées par la police, les tirs auraient commencé alors qu'un policier, qui enquêtait sur un meurtre, s'est approché des suspects dans le cimetière. Identifié comme un détective du nom de Joe Seals, il est le premier à avoir été abattu.

Les écoles et hôpitaux des environs ont été bouclés dès les premiers coups de feu signalés, comme c'est la règle aux Etats-Unis en cas de fusillade. Les parents n'ont été autorisés à venir récupérer leurs enfants dans les écoles que vers 17h heure locale (21h GMT).

Lire aussi : Fusillades aux Etats-Unis : Trump appelle à une réforme sur les armes... et sur l'immigration

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix