Le grand pèlerinage du Hajj aura lieu malgré la chute d’une grue dans la Grande mosquée de La Mecque

© Muhammad Hamed Source: Reuters

Le roi saoudien Salman a annoncé le 12 septembre que les pèlerins pourraient effectuer leur pèlerinage dans le pays malgré le drame dont les causes n’ont pas encore révélées.

Au lendemain de la catastrophe dans laquelle au moins 107 personnes ont été tuées et plus de 238 blessées, le roi Salmane s’est rendu dans la Grande mosquée de La Mecque, là où la grue s’est effondrée sur des pèlerins. Malgré cet accident tragique, il a déclaré que le Hajj, pèlerinage le plus important que tout musulman se doit d’accomplir une fois dans sa vie, aurait lieu comme prévu. La prière de la mi-journée s’est déroulée dans la Grande Mosquée mais l’endroit oû l’accident s’est produit est resté fermé.

Selon les estimations de l’agence officielle saoudienne SPA, quelques 800 000 pèlerins sont déjà arrivés dans le pays pour le Hajj qui commencera le 21 ou le 22 septembre. Il s'agit de l'un des plus grands rassemblements religieux pour les Musulmans. En 2014, plus de deux millions de fidèles y avaient pris part.

Le 12 septembre, le roi s’est également rendu dans l’hôpital où les blessés étaient soignés et a présenté ses condoléances aux familles des victimes.

La catastrophe s’est produit le 11 septembre à 17h45 (heure locale).

Selon les premières informations disponibles, la grue serait tombée en raison des fortes pluies qui se sont abattues sur La Mecque. Des témoins rapportent en outre que l’outil de chantier aurait été frappé par la foudre. «S'il n'y avait pas eu le pont Al-Tawaf (un passage couvert qui a amorti la chute de la grue), le nombre des victimes aurait été encore plus élevé», a déclaré Abdel Aziz Naqour, travailleur de la mosquée.

«Nous allons enquêter sur les causes, et ensuite nous annoncerons les résultats aux citoyens», a déclaré le roi Salman.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales