Marre du sexisme? L'Europe apprendra aussi aux garçons à épousseter et à repasser

Capture d'écran du compte de Twitter de Get Surrey
Capture d'écran du compte de Twitter de Get Surrey

Les hommes politiques de Bruxelles proposent d’apprendre aux garçons à faire des tâches traditionnellement réalisées par des femmes pour lutter contre le sexisme dans le cadre des programmes scolaires.

Selon les intentions des députés européens, les garçons et les filles doivent savoir faire des travaux en tous genres pour faire disparaître les stéréotypes sexistes. Tandis que les garçons apprendront à repasser et à épousseter, les filles pourront s’occuper des études techniques ou scientifiques.

«Cela encouragera les filles et les garçons à porter un intérêt identique à toutes les leçons», lit-on dans un rapport publié par le comité parlementaire des droits des femmes et de l’égalité des sexes.

Tempête dans le football anglais après un tweet sexiste

«Cela les encouragera aussi à lutter contre le sexisme dans la littérature, la musique, le cinéma, les jeux, les médias et la publicité. Les garçons changeront aussi d’attitude envers les filles», peut-on encore lire dans ce rapport.

Cette proposition a été soutenue par beaucoup de députés. «Nous vivons toujours dans une Europe inégale où les femmes sont toujours la première cible de discriminations et de violences. Je crois que l’école doit jouer un rôle clé pour faire changer les stéréotypes», a déclaré la socialiste portugaise Liliana Rodrigues.

«Ma petite» : 80% des Françaises font face au sexisme sur leur lieu de travail

Reste que pour l’instant, aucune proposition officielle n’a encore été discutée.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales