Trump valide 4,5 millions de dollars d'aide aux Casques blancs controversés en Syrie

Trump valide 4,5 millions de dollars d'aide aux Casques blancs controversés en Syrie© REUTERS/Bassam Khabieh
Des membres des Casques blancs syriens dans la ville de Douma, en mars 2018 (image d'illustration).

Si des troupes américaines quittent le pays, l'influence de Washington en Syrie n'appartient pas encore au passé. Le président américain a validé une aide financière aux Casques blancs, controversés et accusés d'être proches des groupes djihadistes.

La décision du président américain Donald Trump de retirer des troupes américaines de Syrie lui avait valu nombre de critiques, notamment dans le camp des néoconservateurs. Or, à l'heure où ce retrait a débuté, provoquant parfois des réactions hostiles sur place, Washington entend bien continuer à exercer une influence, notamment financière, sur le terrain. Ce 22 octobre, la Maison blanche annonce en effet que le président américain a validé une aide, à hauteur de 4,5 millions de dollars, d'aide aux Casques blancs.

Régulièrement vanté dans les médias traditionnels occidentaux (et par ailleurs nommés au prix Nobel de la paix en 2016), ce groupe, qui se présente comme humanitaire, est accusé par Damas et Moscou de collaborer avec les terroristes et de mettre en scène des attaques chimiques. Il opère en effet exclusivement dans des zones contrôlées par des groupes islamistes armés.

La porte-parole de l'exécutif américain Stephanie Grisham a souligné dans un communiqué, publié ce 22 octobre, l'importance selon elle «que les Etats-Unis continuent de soutenir le travail important et très apprécié de l'organisation dans ce pays».

«Au cours des 8 années de conflit en Syrie, la Défense civile syrienne [nom officiel des Casques blancs] a secouru plus de 115 000 personnes», précise encore la Maison blanche, utilisant un chiffre non-vérifié issu de l'organisation elle-même... qui n'a été créée qu'en 2013.

En mai 2018, l'administration Trump avait annoncé le gel des aides financières à l'organisation controversée, avant de reprendre le financement un mois plus tard.

Lire aussi : Washington annonce la reprise du financement des Casques blancs en Syrie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»