Somalie : deux attaques contre une base américaine et un convoi de l'Union européenne

Somalie : deux attaques contre une base américaine et un convoi de l'Union européenne© FEISAL OMAR Source: Reuters
Des Somaliens inspectent les restes d'un véhicule militaire européen à Mogadiscio, le 30 septembre.

L'organisation al-Shebab, affiliée à al-Qaïda, a revendiqué deux attaques terroristes. Des attentats visant les conseillers militaires américains et européens qui ont formé l'armée somalienne à la lutte contre le terrorisme.

Deux attaques au véhicule piégé ont été menées, le 30 septembre, contre une base abritant des soldats américains à environ 100 kilomètres au nord-ouest de Mogadiscio, et contre un convoi militaire de l'Union européenne dans la capitale somalienne, selon des témoins cités par l'AFP.

Deux fortes explosions ont été entendues sur la base américaine de Baledogle, abritant des conseillers américains formant les commandos de l'armée nationale somalienne, et une piste de décollage pour des drones militaires. Des échanges de coups de feu ont rapidement suivi, a fait savoir un témoin. «Deux fortes explosions ont eu lieu, la première plus forte que l'autre. Il y a eu de lourds échanges de coups de feu après les explosions, mais n'avons pas [eu] de détails sur ce qui [s'est passé]», a déclaré à l'AFP Mohammed Adan, un notable local.

Revendication des Shebab

Les militants islamistes al-Shebab, affiliés à al-Qaïda, ont revendiqué la responsabilité de ces attaques. Ces nouveaux attentats ont été commis alors que les forces américaines ont été à l'origine de nombreuses bavures vis-à-vis de la population civile.

«Tôt ce matin, une unité d'élite de la brigade des martyrs shebab a mené un raid audacieux contre l'aéroport militaire américain de Baledogle […]. Après avoir franchi le périmètre de sécurité de cette base fortement sécurisée, les moudjahidines ont pris d'assaut le complexe militaire et combattu férocement les croisés», ont annoncé les Shebab dans un communiqué.

A Mogadiscio, un véhicule piégé a heurté un convoi transportant des conseillers militaires italiens de la Mission de formation de l'Union européenne en Somalie (EUTM-S), chargés d'entraîner l'armée somalienne. «Une voiture piégée a visé des conseillers militaires de l'UE […]. Un véhicule bourré d'explosifs a été projeté sur le convoi de véhicules et il y a [eu] des victimes», a déclaré à l'AFP Omar Abikar, un responsable sécuritaire. 

L'EUTM-S a confirmé, dans un communiqué, qu'un de ses convois revenu d'une «activité» à Villa Gashandigha où sont installés le ministère de la Défense et les quartiers-généraux de l'armée somalienne, «a été touché aujourd'hui à Mogadiscio». «Aucun soldat de l'EUTM-S n'a été touché dans l'explosion», a-t-elle affirmé, précisant toutefois que «deux véhicules ont été endommagés».

Selon Mohammed Hassan, un observateur, l'armée a bouclé la zone après l'attentat et des ambulances militaires ont été vues sur place. Chassés de Mogadiscio en 2011, les Shebab ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions. Mais ils ont toujours eu le contrôle de vastes zones rurales d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats-suicides, y compris dans la capitale, contre des bâtiments gouvernementaux, sécuritaires ou civils.

Ils ont juré la perte du gouvernement somalien qui est soutenu par la communauté internationale et par les 20000 hommes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

Lire aussi : Nouvelle chute du faucon noir : le premier soldat américain tué en Somalie depuis 1993

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»