Les armes secrètes d'Hitler qui auraient pu changer le cours de la Seconde Guerre mondiale

Le Horten Ho 229 fait partie de ces armes imaginée par les nazis, mais qui n'ont jamais pu voir le jour en production.© Capture écran Reddit
Le Horten Ho 229 fait partie de ces armes imaginée par les nazis, mais qui n'ont jamais pu voir le jour en production.

Un magazine spécialisé revient sur les armes imaginées par les nazis au cours de la Seconde guerre mondiale. Si elles n'ont jamais été produites en série et n'ont pas pu changer le visage de la guerre, elles ont largement inspiré l'armement moderne.

A l'occasion de l'anniversaire des 70 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale, le magazine en langue anglaise Weapons of WWII (Armes de la Seconde Guerre mondiale) revient sur quelques-unes des armes secrètes que développait l'Allemagne nazie avant de perdre la guerre.

Le magazine Weapons of WWII revient sur les armes secrètes d'Hitler.
Le magazine Weapons of WWII revient sur les armes secrètes d'Hitler.

Et le constat est assez terrifiant, car les ingénieurs nazis semblaient en avance sur leur temps. 70 ans après, il convient de rappeler le rôle de l'intervention de l'Union soviétique et des Etats-Unis pour mettre fin à cette guerre, qui aurait pu être bien plus meurtrière si les nazis avaient eu le temps de mettre en activité ces armes de nouvelles génération.

Weapons of WWII montre par exemple cette bombe qui n'a jamais vu le jour, mais qui peut-être considérée comme l’ancêtre des «bombes intelligentes» aujourd'hui en activité. La Fritz X mise à jour par le magazine était par exemple la première bombe guidée, capable d'être larguée depuis des avions pour couler des cibles lourdes comme les cuirassés.

Autre arme en avance sur son temps, l'aile volante, bombardier furtif en avance sur son temps à une époque où les radars commençaient à se développer. Cet avion capable de voler largement plus haut que les bombardiers de l'époque avait été testé en 1944, mais n'a jamais pu être mis en production. Pour Weapons of WWII, il préfigure les bombardiers modernes et furtif comme le B2. Un autre avion, le plus rapide de l'époque, le Messerschmitt Me163 était tellement en avance sur son époque qu'il était capable d'éviter l'artillerie alliée. Lui non plus n'a jamais pu être produit en série.

Enfin, si cette arme n'a finalement pas été utilisée plus tard, les nazis avaient imaginé la création d'une mine télécommandée, contrôlée comme une voiture téléguidée et capable de transporter des explosifs en grande quantité. Toutes ces armes, affirme le magazine, auraient pu considérablement changer le visage de la guerre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales