Des médias américains annoncent la mort d’un des fils d’Oussama Ben Laden

Des médias américains annoncent la mort d’un des fils d’Oussama Ben Laden© Federation For Defense Of Democracies Source: AFP
Hamza Ben Laden, un des nombreux fils de l'ancien chef d'Al-Qaïda, Oussama Ben Laden (image d'illustration).

D'après plusieurs médias américains, Hamza Ben Laden, un des fils de l'ancien ennemi public numéro un des Etats-Unis, a trouvé la mort. Une information que s'est refusé à commenter la Maison Blanche. Al-Qaïda n'a pour le moment pas confirmé ce décès.

Plusieurs médias américains, parmi lesquels le New York Times ou encore la chaîne NBC, ont annoncé le 31 juillet le décès d’Hamza Ben Laden, un des fils de l’ancien chef d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden. La chaîne américaine avait révélé cette disparition en s’appuyant sur trois responsables qui, sous couvert d’anonymat, assuraient que Washington disposait d’informations des services de renseignement attestant de la mort du jeune homme d’une trentaine d’années.

De son côté, le New York Times a affirmé que les Etats-Unis avaient «eu un rôle» dans l’opération au cours de laquelle celui qui figurait sur la liste noire étasunienne des personnes accusées de terrorisme aurait été abattu. Le quotidien citait lui aussi deux responsables américains, sans donner plus de précisions quant au déroulé de la supposée opération.

«Je ne veux pas faire de commentaire là-dessus», avait répondu le président Donald Trump alors qu’il était interrogé par des journalistes sur le sujet. Hamza Ben Laden était considéré comme «un des fils préféré[s]» du terroriste saoudien, note l’AFP. Depuis le mois de février, Washington offrait une récompense pouvant atteindre un million de dollars pour une information permettant la localisation de Hamza Ben Laden.

Des documents, dont des lettres révélées par l’AFP en 2015, mettaient en lumière le fait que son père le destinait à prendre sa succession à la tête du djihad mondial lancé contre l’Occident. Il était à ses côtés en Afghanistan préalablement aux attentats du 11 septembre 2001. Plusieurs vidéos mises en ligne le montraient éructer contre les Américains, les juifs et les «croisés». Hamza Ben Laden avait été déchu de sa nationalité saoudienne au mois de mars.

Al-Qaïda n’a pour le moment ni confirmé ni infirmé la mort du quinzième enfant du djihadiste originaire d’Arabie saoudite.

Lire aussi : Trump «pense» savoir qui se cache derrière les attentats du 11 septembre

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»