Venezuela : Washington annonce de nouvelles sanctions pour détournement de l'aide alimentaire

Venezuela : Washington annonce de nouvelles sanctions pour détournement de l'aide alimentaire© Matias Delacroix Source: AFP
Des personnes font la queue pour recevoir de l’eau de la Croix-Rouge vénézuélienne, avec l'approbation du gouvernement de Nicolas Maduro, à Caracas, au Venezuela, le 16 avril 2019 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Allongeant la longue liste de sanctions contre le gouvernement vénézuélien pour essayer de le faire plier, une nouvelle mesure vient d'être annoncée par Washington. Il s'agit cette fois de sanctions ciblées pour détournement de l'aide alimentaire.

Les Etats-Unis poursuivent leur politique de sanctions pour tenter d'étouffer le gouvernement de Nicolas Maduro au profit de l'opposant Juan Guaido, qu'ils soutiennent. Washington a ainsi annoncé ce 25 juillet de nouvelles mesures ciblées, cette fois, pour détournement de l'aide alimentaire, visant notamment un «profiteur» colombien et trois beaux-fils du président.

La principale cible de ces sanctions financières est Alex Saab, un Colombien accusé par Washington d'«orchestrer un vaste réseau de corruption qui a permis à l'ancien président Nicolas Maduro et à son régime de tirer un énorme profit des importations et de la distribution de nourriture», selon un communiqué du Trésor américain. Les Etats-Unis ne reconnaissent en effet plus le président Maduro démocratiquement élu depuis l’auto-proclamation de Juan Guaido fin janvier à la magistrature suprême.

«Ils utilisent la nourriture comme forme de contrôle social, pour récompenser leurs soutiens politiques et punir les opposants, pendant qu'ils empochent des centaines de millions de dollars grâce à plusieurs montages frauduleux», a affirmé le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin.

Le programme gouvernemental d'aide alimentaire Clap est au cœur de ces montages, selon Washington. Ces Comités locaux d’approvisionnement et de production (CLAP) se chargent de la distribution directe de l’alimentation dans les communes du pays, maison par maison. «Les Clap ont été créés en 2016 pour trouver une solution d’urgence aux problèmes de pénuries et de contrebande des produits alimentaires importés par l’Etat. On s’est vite rendu compte que les réseaux parasitaires de la distribution privée déviaient systématiquement les produits vers la Colombie ou le Brésil», peut-on lire sur le site de Romain Migus, spécialiste du Venezuela.

Mais Washington tient le discours inverse à propos de ces aides. «Ce que le Trésor a mis à jour est un réseau incroyablement sophistiqué dont le but est de voler la nourriture des Vénézuéliens les plus pauvres et engranger des bénéfices pour les membres du régime et leur famille», a estimé un haut responsable américain dans un échange avec la presse.

Ce responsable a balayé l'accusation de Caracas selon laquelle les sanctions américaines sont responsables de la crise économique et alimentaire à laquelle est confronté le pays.

Malgré ces sanctions, Nicolas Maduro a déclaré que les distributions alimentaires continueraient. «Le Clap ne s'arrêtera pas, même avec un million de sanctions», a-t-il affirmé, estimant que la nourriture «appartient aux Vénézuéliens».

Lire aussi : Pour Sergueï Lavrov, la situation au Venezuela «va en s’améliorant» (VIDEO)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix