«Parvenir à un accord» ou «ne pas se rendre» : Maduro et Guaido s'adressent aux Vénézuéliens

«Parvenir à un accord» ou «ne pas se rendre» : Maduro et Guaido s'adressent aux Vénézuéliens© Carlos Garcia Rawlins / Miraflores Palace Source: Reuters
Photomontage avec Nicolas Maduro à gauche et Juan Guaido à droite.

Pendant que Nicolas Maduro assistait au défilé militaire pour célébrer le 208e anniversaire de l'indépendance du Venezuela, l'opposant politique Juan Guaido s'est adressé à ses partisans, leur demandant de ne pas se rendre.

A l'occasion de la fête nationale du Venezuela, le président Nicolas Maduro a assisté le 5 juillet aux célébrations militaires de l'armée vénézuélienne à Caracas, se félicitant notamment de «la pleine capacité de la puissance militaire de l'armée, de la marine, de l'aviation, de la Garde nationale et de la milice bolivarienne, unies pour la défense de la paix et de l'intégrité territoriale du pays».

La veille du défilé, le chef de l'Etat vénézuélien avait évoqué sur Twitter l'avancée des négociations d'Oslo, exprimant sa volonté de «construitre un dialogue pour la recherche de solutions et d'accords» : «Continuons d'avancer pour la paix de la patrie !», avait-il écrit.

De son côté, Juan Guaido, président autoproclamé reconnu par plusieurs pays dont la France, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Brésil ou encore le Canada, s'est également adressé aux Vénézuéliens en ce jour de fête nationale, appelant ses partisans à poursuivre la mobilisation afin de renverser son opposant. «Ne vous rendez pas ! Nous allons y arriver ! N'ayez aucun doute, nous allons réussir», a-t-il lancé à des sympathisants venus manifester contre Nicolas Maduro.

Comme le rapporte l'AFP, face à une mobilisation en baisse, l'autoproclamé président par intérim a demandé à ses sympathisants d'avoir «confiance» dans ses efforts pour déloger Nicolas Maduro du pouvoir. «Je vous demande de faire confiance dans la voie que nous avons empruntée. Nous avons gagné de l'espace dans le monde», s'est-il félicité sur Twitter.

Lire aussi : Réouverture de passages frontaliers entre le Venezuela et la Colombie : quels enjeux ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»