Nucléaire iranien : Netanyahou rappelle à l'UE la montée de l'Allemagne nazie dans les années 30

Nucléaire iranien : Netanyahou rappelle à l'UE la montée de l'Allemagne nazie dans les années 30© JIM HOLLANDER Source: AFP
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Image d'illustration)

Dénonçant la position de l'Union européenne face aux récentes annonces du président iranien concernant le programme nucléaire de son pays, Benjamin Netanyahou n'a pas hésité à comparer la situation aux tentatives d’apaisement européen des années 30.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a fustigé ce 15 juillet la position de l'Union européenne (UE) après l'annonce par Téhéran de nouvelles décisions contrevenant à l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien – accord duquel se sont retirés les Etats-Unis en 2018.

Il y a apparemment des gens en Europe qui ne se réveilleront que quand des missiles nucléaires iraniens tomberont sur le sol européen et il sera alors trop tard

Reprochant à l'UE l'absence d'une réaction forte après que Téhéran a annoncé avoir entamé un processus d'enrichissement d'uranium à un niveau prohibé par l'accord de Vienne, Benjamin Netanyahou a alors comparé la situation avec «l’apaisement européen des années 30», faisant ainsi référence à la montée en puissance de l'Allemagne nazie, avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. «Il y a apparemment des gens en Europe qui ne se réveilleront que quand des missiles nucléaires iraniens tomberont sur le sol européen et il sera alors trop tard», a-t-il poursuivi.

Le Premier ministre israélien tenait ces propos alors que les ministres des Affaires étrangères des pays membres de l'UE se réunissaient le même jour à Bruxelles, dans l'optique de sauver l'accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien. 

Le chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, avait notamment estimé que si l'accord était «mal en point», elle «espér[ait] que sa dernière heure n'[était] pas venue».

Lire aussi : Iran : Le Drian craint des accidents et appelle Washington à des gestes de désescalade

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»