Trump déclare que l'éditorialiste qui l'accuse de viol n'est pas son «genre de femme»

- Avec AFP

Trump déclare que l'éditorialiste qui l'accuse de viol n'est pas son «genre de femme»© Jonathan Ernst Source: Reuters
Donald Trump en juin. Image d'illustration.

Alors qu'une éditorialiste l'accuse de l'avoir violée il y a plus de 20 ans à New York, le Donald Trump s'est défendu en déclarant qu'elle n'était pas son «genre de femme» et qu'il ne l'avait jamais rencontrée.

Donald Trump s'est défendu le 24 juin d'accusations de viol dans un entretien au site politique américain The Hill. 

«Je vais le dire avec grand respect. Premièrement, ce n'est pas mon genre de femme. Deuxièmement, ce n'est jamais arrivé. Ce n'est jamais arrivé, OK ?», a-t-il notamment  déclaré. 

Aujourd'hui âgée de 75 ans, Elizabeth Jean Carroll, plus connue sous le nom de «E. Jean Carroll», éditorialiste de la version américaine du magazine Elle, a affirmé, dans un entretien publié la semaine précédente au magazine New York, avoir été violée par le magnat de l'immobilier en 1995 ou 1996 dans une cabine d'essayage d'un magasin de luxe new-yorkais.

Selon la version qu'elle a donnée, Donald Trump lui aurait demandé de l'aider à chercher un cadeau pour une femme, ce qu'elle aurait accepté, avant de lui révéler qu'il s'agissait d'elle. Il lui aurait ensuite demandé d'essayer de la lingerie et se serait dirigé avec elle vers les cabines d'essayage, ce que l'éditorialiste aurait pris, selon elle, pour une blague.

Il se serait alors enfermé avec elle dans une cabine, avant de l'embrasser de force puis de la violer. Après s'être débattue, en vain, durant plusieurs secondes, elle aurait fini par réussir à se défaire de son agresseur et s'enfuir.

«C'était une lutte», a déclaré le 23 juin l'éditorialiste, sur CNN.

Elle essaye de vendre un nouveau livre

L'éditorialiste évoque son agression présumée dans un ouvrage autobiographique, «What Do We Need Men For ? A Modest Proposal» (Pourquoi avons-nous besoin des hommes ? Une proposition modeste).

«Elle essaye de vendre un nouveau livre. Cela devrait vous faire comprendre quelles sont ses motivations», a dénoncé Donald Trump pour qui l'ouvrage «devrait être vendu au rayon fiction». 

Le président américain a par ailleurs affirmé ne pas connaître son accusatrice : «Je ne sais rien de cette femme. C'est une chose terrible que des gens puissent proférer de telles accusations.»

«Je n'ai jamais rencontré cette personne de ma vie», avait-il réagi dans la même veine  le 21 juin dans une déclaration écrite après la publication du témoignage d'E. Jean Carroll.     

C'est au moins la seizième femme accusant Donald Trump d'agression sexuelle avant son élection à la présidence. 

Lire aussi : Une actrice porno fait un direct en sous-vêtements pour affaiblir l'audience d'un discours de Trump

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»