Une actrice porno fait un direct en sous-vêtements pour affaiblir l'audience d'un discours de Trump

Une actrice porno fait un direct en sous-vêtements pour affaiblir l'audience d'un discours de Trump© Mike Blake Source: Reuters
Stormy Daniels (image d'illustration).

L'actrice de films X Stormy Daniels, qui assure avoir eu une relation sexuelle avec Donald Trump, a proposé au public de la regarder plier son lige en direct sur internet plutôt que le discours du président américain qui avait lieu en même temps.

Après un premier échec en justice contre le président américain, l'actrice pornographique Stormy Daniels — Stephanie Clifford de son vrai nom — a misé cette fois-ci sur ses charmes pour tenter de nuire, à sa façon, à Donald Trump. 

Alors qu'un discours du président sur son projet de mur était retransmis à la télévision le 8 janvier, l'actrice de 39 ans a préalablement proposé au public un autre programme : la regarder plier son lige en petite tenue à la même heure et en direct sur le réseau social Instagram. 

«Si vous ne trouvez rien de mieux à regarder ce soir à 21h, je plierai mon linge en sous-vêtements pendant 8 minutes en direct sur Instagram», a-t-elle annoncé dans un tweet quelques heures avant le discours du président américain.

«Le linge est fait !», a ensuite annoncé l'actrice quelques heures plus tard sur Instagram au terme de sa performance. Un message qui a provoqué nombre de réactions sur le réseau social. 

Voir cette publication sur Instagram

Laundry is done!

Une publication partagée par stormydaniels (@thestormydaniels) le

Stormy Daniels, qui affirme avoir eu une relation sexuelle en 2006 avec Donald Trump, est en conflit ouvert avec lui depuis ces révélations. Le 12 décembre dernier, l'ancien avocat de Donald Trump a été condamné à 3 ans de prison pour avoir, entre autres, acheté illégalement le silence de deux anciennes maîtresses supposées de son client lors de la campagne présidentielle de 2016. 

Il a affirmé devant la justice avoir versé 130 000 dollars à Stormy Daniels à la demande de Donald Trump pour taire cette liaison. L'actuel locataire de la Maison Blanche a pour sa part toujours nié avoir eu une relation avec l'actrice.

Cette dernière a été déboutée en décembre dernier d'une plainte pour diffamation contre le président américain et été condamnée à verser près de 292 000 dollars de remboursement de frais d'avocats et 1 000 dollars pour procédure abusive. Son avocat a annoncé qu'elle allait faire appel de la décision. 

Dans une procédure distincte devant le même tribunal de Los Angeles, elle conteste l'accord de confidentialité qu'elle affirme avoir conclu avec Donald Trump pour taire sa liaison.

Lire aussi : «Destituer ce fils de p*te» : Trump réagit aux insultes d'une élue démocrate

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter