L’OTAN mène d'importants exercices maritimes en mer Noire

L’OTAN mène d'importants exercices maritimes en mer Noire Source: Reuters
Roquette lancée depuis la frégate bulgare «Drazki» au cours de l’exercice Sea Breeze 2014

L’Ukraine héberge les exercices militaires maritimes de l’OTAN en mer Noire rassemblant plusieurs navires de guerre, hélicoptères, engins blindés et autres.

Le pays d’accueil des exercices militaires appelés «Sea Breeze-2015» a déjà déployé 1 000 soldats, neuf navires de guerre et huit avions de combat. Dans le même temps, les Etats-Unis ont affrété 1 000 militaires ainsi que cinq navires de guerre, deux sous-marins et six avions de combat.

Les 500 autres soldats, six navires de guerre, trois sous-marins et six avions de combat ont été fournis par la Bulgarie, l’Allemagne, l’Italie, la Grèce, la Roumanie, la Turquie, le Royaume-Uni ainsi que des pays non membres de l’Alliance, dont la Moldavie et la Suède.

«Les exercices ont pour but de renforcer la sécurité et d’accroître la confiance dans la région, [et augmenter]la compatibilité de la marine ukrainienne avec les marines des pays membres de l’OTAN et ses pays partenaires», a expliqué le ministre de la Défense ukrainien dans un communiqué. 

L’exercice Sea Breeze se tient dans les régions ukrainiennes d’Odessa et de Nikolaevsk, non loin de la Crimée rattachée à la Russie en 2014. Il va continuer jusqu’à la mi-septembre. Au total, l’Ukraine envisage de participer à 11 exercices de l’OTAN en 2015.

Pour l’instant, l’Alliance est déjà impliquée dans un autre «jeu de guerre» appelé Swift Response, se déroulant en Allemagne, Italie, Bulgarie et Roumanie. C’est le plus grand entrainement aérien des Alliés du continent depuis la Guerre Froide, qui va durer jusqu’au 13 septembre. D’autres manœuvres de l'OTAN, dont l'exercice Saber Strike, sont menées parallèlement dans les Pays baltes.

La Russie, qui qualifie la multiplication des exercices de l’OTAN en Europe de «provocatrice», a récemment participé au programme «Coordination maritime-2015» russo-chinois qui a pour but la protection des voies maritimes et le renforcement de la coopération des flottes des deux pays.

 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»