Oscar Pistorius ne sortira pas de prison avant le 18 septembre, au moins !

Oscar Pistorius © Herman Verwey Source: Reuters
Oscar Pistorius

Par décision du ministère sud-africain de la Justice, la libération de l’ex-champion paralympique, prévue le vendredi 21 août, sera réexaminée le 18 septembre par la commission de révision des libérations anticipées.

Condamné à cinq ans de prison pour «homicide involontaire», l’ex-champion paralympique d’athlétisme devait être remis en liberté surveillée pour bonne conduite le 21 août 2015, après n’avoir purgé qu’un sixième de sa peine, comme le droit sud-africain le permet. Le ministère sud-africain de la Justice a cependant suspendu cette décision à la dernière minute, le qualifiant de «hâtive» et de «prématurée».

Oscar Pistorius reste donc en prison, le temps que la commission de révision des libérations anticipées, qui sera aidée de trois juges, se penche sur son cas, ce qui pourrait prendre de quelques semaines à plusieurs mois.

D’autre part, suite à l’appel interjeté par le parquet contre la première condamnation d’Oscar Pistorius, la révision du procès devant la Cour suprême sud-africaine, doit s’ouvrir en novembre prochain. Si le champion paralympique devait alors être reconnu coupable de l’homicide de sa compagne Reeva Steenkamp, il encourt une peine de 15 ans de prison au minimum.

Double amputé des membres inférieurs après la naissance, l'athlète sud-africain, célèbre pour avoir pu s’aligner avec les valides lors des Jeux olympiques de Londres en 2012, a alimenté la rubrique faits divers des médias après avoir tué sa compagne, le mannequin Reeva Steenkamp, de quatre balles de 9mm, le 14 février 2013.

En savoir plus : Maintenu en prison, Oscar Pistorius garde tout de même un train de vie avantageux

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales