Algérie : Saïd Bouteflika et deux ex-patrons du renseignement incarcérés

Algérie : Saïd Bouteflika et deux ex-patrons du renseignement incarcérés© Zohra Bensemra Source: Reuters
Le président algérien Abdelaziz Bouteflika et son frère Said à bord d'un véhicule, le 10 avril 2009 (image d'illustration).

Selon la télévision algérienne, Saïd Bouteflika, frère et conseiller de l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika, ainsi que le général Mohamed Médiène, surnommé «Toufik», et le général Athmane Tartag ont été placés sous mandat de dépôt ce 5 mai.

Ce 5 mai, les généraux Mohamed Médiène, surnommé «Toufik», et Bachir Tartag, ainsi que Said Bouteflika, frère et conseiller de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, ont été placés sous mandat de dépôt après avoir comparu devant le tribunal militaire de Blida. La chaîne de télévision publique a diffusé des images exclusives des trois accusés se rendant au tribunal. 

«Pour les besoins de l'enquête, le procureur militaire de la République [auprès du] Tribunal militaire de Blida a chargé un juge d’instruction militaire d'entamer la procédure d'instruction, et après mise en inculpation, ce dernier a rendu des mandats de placement en détention provisoire à l’encontre des trois prévenus», précise le communiqué du tribunal militaire cité par l'Agence de presse officielle, APS.

Accusés de «complot contre l’Etat» et d'«atteinte à l’autorité de l’armée», les accusés avaient été arrêtés la veille par la DGSI algérienne (Direction générale de la sécurité intérieure)

Ces trois pontes de l'Algérie des 20 dernières années agissaient dans l'ombre du président, dans des clans opposés.  L'arrestation de Saïd Bouteflika, frère cadet de l'ancien président, était réclamée par les manifestants mobilisés par millions depuis le 22 février en Algérie. Ils le soupçonnent d'avoir usurpé le pouvoir depuis qu'Abdelaziz Bouteflika avait vu son état de santé fortement dégradé par un AVC en 2013.

Lire aussi : Algérie : le patron de l’armée promet de nettoyer le pays de la «corruption» et des «corrupteurs»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»