Poutine se félicite que Russes et Ukrainiens aient «tôt ou tard la même citoyenneté»

Poutine se félicite que Russes et Ukrainiens aient «tôt ou tard la même citoyennet黩 Reuters / Valentyn Ogirenko ; Sputnik / Sergey Guneev
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky et son homologue russe Vladimir Poutine.

Si la Russie a décidé de faciliter l'accès à sa nationalité pour les habitants du Donbass, l'Ukraine entend également offrir sa nationalité aux Russes. «Tôt ou tard [...] tous auront la même citoyenneté», s'est félicité Vladimir Poutine.

«Si en Ukraine, on commence à distribuer des passeports aux Russes et qu'en Russie nous en distribuons aux Ukrainiens, alors, tôt ou tard, nous arriverons au résultat attendu : tous auront la même citoyenneté», a déclaré le président russe Vladimir Poutine ce 29 avril, non sans préciser qu'Ukrainiens et Russes formaient «un seul et même peuple avec ses spécificités culturelles, linguistiques et historiques». 

Ces propos font suite à un message du président ukrainien posté sur Facebook, lui-même publié en réponse à une déclaration de Vladimir Poutine du 27 avril. Le maître du Kremlin avait alors suggéré, lors d'une conférence de presse à Pékin, d'étendre à tous les citoyens ukrainiens les effets de son décret signé la semaine dernière, facilitant l'obtention de la citoyenneté russe aux habitants des régions de l'est de l'Ukraine. 

Dans son texte sur Facebook, Volodymyr Zelensky expliquait notamment que l'Ukraine offrirait «la nationalité ukrainienne à tous les membres des peuples souffrant de régimes autoritaires et corrompus. En premier lieu aux Russes, qui souffrent beaucoup plus que les autres». Il écrivait également : «Nous savons tous ce qu'un passeport russe donne. Le droit d'être arrêté pour une manifestation pacifique. Le droit de ne pas avoir d'élections libres et régulières. Le droit de ne rien connaître de l'existence des droits humains».

Moscou entend aider les citoyens ukrainiens «privés de leurs droits les plus élémentaires»

Cette série de décisions et déclarations ont pour origine un décret russe entré en vigueur le 24 avril, simplifiant l'octroi de la nationalité russe aux habitants de certaines régions de l'est de l'Ukraine, où la guerre continue entre les républiques autoproclamées de Lougansk et Donetsk d'un côté et Kiev de l'autre. 

Cette mesure est justifiée, selon Vladimir Poutine, par la volonté de venir en aide aux citoyens ukrainiens qui vivent dans ces zones et sont «privés de leurs droits les plus élémentaires». «Nous n'avons aucune intention de créer de problèmes au nouveau pouvoir ukrainien mais supporter une situation où les gens vivant sur les territoires de ces républiques de Donetsk et Lougansk sont privés de droit, c'est déjà aller au-delà des limites des droits de l'homme», avait fait valoir le président russe.

Kiev a condamné cette décision et appelé à de nouvelles sanctions contre la Russie. L'Union européenne a quant à elle accusé Moscou d'«exacerber» les tensions avec Kiev.

Lire aussi : Après l'élection de Zelensky, Poutine se dit prêt à «rétablir complètement» les relations avec Kiev

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»