Un drone iranien vient narguer un porte-avions américain dans le golfe Persique (VIDEO)

- Avec AFP

Un drone iranien vient narguer un porte-avions américain dans le golfe Persique (VIDEO) Source: Reuters
Le porte-avions de la marine américaine USS Carl Vinson (image d'illustration).

L'agence de presse iranienne Tasnim a publié une vidéo, non datée, tournée par un drone survolant un porte-avions de l'US Navy. Cette publication a fait réagir la Marine américaine, selon qui la scène date «de plusieurs années».

Réagissant à une vidéo, non datée, qui montre un drone iranien survolant un porte-avions américain dans le golfe Persique, la Marine américaine a affirmé ce 29 avril que la scène datait «de plusieurs années».

La vidéo, publiée sur le site de l'agence de presse iranienne Tasnim la veille, montre un drone bleu clair avec l'inscription «Ababil III» en lettres persanes et latines décoller d'une piste désertique en bord de mer. Accompagnée d'une musique évoquant un film d'action, la scène a été tournée par la force navale des Gardiens de la révolution, selon Tasnim.

Après le décollage de l'appareil, la vidéo montre une vue aérienne de deux bâtiments de guerre croisant en mer et semblant appartenir à l'escorte d'un porte-avions dont s'approche ensuite la caméra. Sur la tourelle de ce bâtiment est inscrit le matricule 69 en chiffres géants.

La vidéo donne ensuite, sous forme d'informations incrustées dans l'image, des détails sur les numéros de plusieurs avions sur le pont, certains étant visibles à l’œil nu, notamment ceux de deux avions de surveillance américains Hawkeye AWACS et de quelques avions de combat F18.

Les Etats-Unis ont annoncé le 8 avril dernier l'inscription des Gardiens de la révolution sur leur «liste des organisations terroristes étrangères». En réponse, le Conseil suprême de la sécurité nationale iranien avait annoncé le même jour qu'il considérait désormais les forces américaines déployées au Moyen-Orient, dans la corne de l'Afrique et en Asie centrale, comme des «groupes terroristes». L'Iran se considère comme le gardien du Golfe et dénonce régulièrement la présence militaire américaine dans ce bras de mer.

Lire aussi : Pétrole : Téhéran promet de répondre aux sanctions de Washington

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»