Algérie : le président du Conseil constitutionnel démissionne, les manifestations continuent

- Avec AFP

Algérie : le président du Conseil constitutionnel démissionne, les manifestations continuent Source: Reuters
Taïeb Belaiz, le président du Conseil constitutionnel algérien
Suivez RT France surTelegram

Le président du Conseil constitutionnel algérien, Taïeb Belaiz, une des principales figures du pouvoir visées par les contestataires, a présenté sa démission, rapporte la télévision nationale.

Taïeb Belaiz, le président du Conseil constitutionnel algérien, a fait savoir qu'il avait présenté sa démission au chef de l'Etat par intérim Abdelkader Bensalah, selon la télévision algérienne. Le Conseil constitutionnel est notamment chargé de valider les candidatures à la présidentielle fixée au 4 juillet pour élire un successeur au président démissionnaire Abdelaziz Bouteflika et de veiller à la régularité des opérations de vote.

Les étudiants qui manifestaient par dizaines de milliers mardi 16 avril à Alger et dans plusieurs autres villes, ont réagi en scandant «Dégage, dégage».

Les contestataires, qui ont obtenu début avril le départ de Bouteflika après 20 ans de règne, réclamaient désormais notamment le départ de ce qu'on appelle «3 B»: le président par intérim Abdelkader Bensalah, le Premier ministre Noureddine Bédoui, et Taïeb Belaiz.

Le président du Conseil constitutionnel est notamment chargé par la Constitution d'assurer l'intérim à la tête de l'Etat en cas de démission d'Abdelkader Bensalah.

Cette démission intervient au 1er jour d'une révision exceptionnelle des listes électorales, qui  doit durer une semaine, dans la perspective de la présidentielle du 4 juillet.

Des magistrats et des maires ont d'ores et déjà indiqué qu'ils boycotteraient la supervision de cette étape, importante avant l'organisation du scrutin.

Pour les contestataires algériens, le maintien à la tête de l'Etat des structures et personnalités issues du «système» mis en place par Abdelaziz Bouteflika ne permettent pas de garantir un scrutin libre et équitable pour élire son successeur.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix