Le Royaume-Uni refuse l'asile à un Iranien converti au christianisme en lui citant la Bible

Le Royaume-Uni refuse l'asile à un Iranien converti au christianisme en lui citant la Bible © Alessia Pierdomenico Source: Reuters
Siège du bureau de l'Intérieur à Londres en 2007.
Suivez RT France surTelegram

Un Iranien converti au christianisme s'est vu refuser une demande d'asile au Royaume-Uni. Motif : le christianisme ne serait pas une religion pacifique selon les autorités britanniques, contrairement à ce qu'affirme le demandeur d'asile.

Le bureau de l'Intérieur britannique, l'équivalent du ministère de l'Intérieur français, en charge des demandes d'asile, a avancé des arguments pour le moins surprenants pour refuser la demande d'un immigré iranien, converti au christianisme, ayant déposé sa requête en 2016. 

Dans un courrier surréaliste il est mentionné, passages de la Bible à l'appui, que la conversion au christianisme de l'individu pose un problème car contrairement aux affirmations qu'il aurait formulées dans sa demande, le christianisme ne serait pas une religion «pacifique». Evangile selon Matthieu, Livre de l'Exode, Lévitique... plusieurs citations jugées guerrières de l'Ancien et du Nouveau Testament sont reproduites pêle-mêle.

«Ces exemples sont incompatibles avec votre affirmation selon laquelle vous vous êtes convertis au christianisme après avoir découvert qu’il s’agissait d’une religion "pacifique", contrairement à l’islam qui contient violence, rage et vengeance», conclut le courrier après l'énumération. Conséquence : la demande de l'Iranien se voit déboutée.

«Au fil des années, j’en ai vu beaucoup, mais j’ai été véritablement choqué de lire cette diatribe incroyablement offensante utilisée pour justifier un refus d’asile», a déclaré sur Twitter le 19 mars Nathan Stevens, un spécialiste des procédures d'immigration qui représente les intérêts de ce demandeur d'asile, à l'origine de la publication des extraits du courrier sur Twitter. 

Sollicité par le quotidien The Independent, le bureau de l'Intérieur a déclaré que ce courrier n'était pas conforme à sa politique de gestion des demandes d'asile fondées sur la persécution religieuse et que des efforts allaient être fait pour améliorer la formation des agents sur la question des conversions religieuses. 

Selon plusieurs experts cités par le quotidien britannique, ce cas serait emblématique d'une tendance du Bureau de l'Intérieur à la «déformation de la logique», pour trouver des arguments justifiant le refus de la demande d'asile. Toujours selon le média, il résulterait de cette tendance une augmentation des annulations de rejet de demande d'asile en appel. 

Quoi qu'il en soit, la polémique enflant au Royaume-Uni, cette décision a finalement été annulée par le bureau de l'Intérieur, comme l'a fait savoir le 22 mars, Nathan Stevens, toujours sur Twitter. 

Le «bureau de l'Intérieur a accepté de retirer son refus et de reconsidérer la demande d'asile de mon client», s'est-il réjoui sur le réseau social. Une décision qu'il qualifie de «bon début», même s'il souhaite «plus de changement». 

Lire aussi : L'Autriche veut modifier sa constitution pour durcir sa politique d'asile

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix