Venezuela : le numéro 2 du gouvernement vénézuélien revêt un gilet jaune lors d'une émission

Venezuela : le numéro 2 du gouvernement vénézuélien revêt un gilet jaune lors d'une émission© Capture d'écran vidéo émission Con el Mazo Dando
Diosdado Cabello, président de l'Assemblée constituante vénézuélienne, revêt un gilet jaune durant son émission

Au cours d'une émission, Diosdado Cabello, président de l'Assemblée constituante vénézuélienne et vice-président du parti socialiste, le PSUV, a revêtu un gilet jaune et fait une courte allusion aux Gilets jaunes et au gouvernement français.

En hommage à des «motorizados» vénézuéliens (les motards du pays) qui ont organisé le 27 février un défilé en faveur de la paix à Caracas, le président de l'Assemblée constituante vénézuélienne, considéré comme le numéro deux du gouvernement Maduro, a revêtu un gilet jaune.

La scène s'est déroulée durant son émission télévisée intitulée Con el Mazo Dando diffusée sur la chaîne nationale VTV le 27 février.

Alors que plusieurs personnes dans le public, déjà vêtues du fameux gilet et portant pour certaines des casques de moto, étaient présentes, Diosdado Cabello a demandé : «Dans quel pays ils mettent des gilets jaunes?», ce à quoi le public a répondu en chœur : «La France». Le président de l'Assemblée nationale, qui fait le show lors de cette émission, a alors lancé : «Maintenant, ils ne parlent presque plus du Venezuela dans ce pays», sous-entendant certainement que le gouvernement français semble tellement occupé par les Gilets jaunes qu'il n'a plus le temps de s'intéresser au Venezuela.

Après quelques recherches, il apparaît que ces motards chavistes avaient décidé de se démarquer en portant un gilet jaune en référence directe aux Gilets jaunes français. En effet, une journaliste de RT en espagnol, Erika Ortega Sanoja, rapportait sur son compte Twitter le 21 février, vidéo à l'appui, que ces motards vêtus de la célèbre chasuble fluo se sont rendus devant l'ambassade de France à Caracas pour exprimer leur solidarité avec les Gilets jaunes de l'Hexagone.

Meriem Laribi

Lire aussi : Des Gilets jaunes demandent «l'aide de Maduro» à l'ambassade du Venezuela (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter