Sergueï Lavrov à Munich : «Les Européens se sont fait entraîner dans une impasse avec la Russie»

Sergueï Lavrov à Munich : «Les Européens se sont fait entraîner dans une impasse avec la Russie»© Sultan Dosaliev Source: Reuters
Sergueï Lavrov le 4 janvier 2019 au Kirghizistan (image d'illustration).

Participant à la conférence de Munich pour la sécurité, le chef de la diplomatie russe a déploré l'influence de Washington sur certains choix européens, regrettant «une impasse avec la Russie» dans laquelle les Européens se seraient laissé entraîner.

«Une Europe unifiée n'a toujours pas été construite», a déclaré le 16 février le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, lors de l'intervention qu'il a tenue durant la conférence de Munich – forum annuel consacré aux questions de sécurité internationale. Le ministre russe des affaires étrangères a estimé que l'Europe se contentait à la place de «jouer les suiveurs» derrière Washington et sa politique atlantiste.

«Pendant que les Européens se sont fait entraîner dans une impasse avec la Russie, qui a coûté des milliards à cause de la prise de sanctions [antirusses] qui leur a été imposée outre-Atlantique, le monde a continué de changer», a analysé Sergueï Lavrov, faisant référence aux sanctions occidentales prises contre la Russie dans le cadre du dossier criméen de 2014.

La maison européenne a besoin d'une rénovation majeure

Pour se relever, «la maison européenne a besoin d'une rénovation majeure», a poursuivi celui qui dirige la diplomatie russe depuis 2004. Selon lui, «l'équilibre des pouvoirs est en train de changer, principalement en raison de la montée en puissance de l'Asie-Pacifique». Malgré ce qu'il a pointé comme étant une spéculation généralisée, il a affirmé que la Russie ne cherchait pas à saper l'Union européenne (UE), expliquant au contraire la préférer «forte, indépendante, ouverte».

Sergueï Lavrov a également considéré que la lutte de l'UE pour son indépendance en termes de défense, sous la forme d'une armée européenne, correspondait à «un développement naturel et positif pour le renforcement d'un monde multipolaire».

Lire aussi : L'ECHIQUIER MONDIAL. Armée européenne : chimère ou projet réaliste ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter