Israël accuse Total de boycott après que son patron juge trop «complexe» d'y investir

Israël accuse Total de boycott après que son patron juge trop «complexe» d'y investir© Charles Platiau Source: Reuters
Le logo de Total à La Défense, près de Paris, le 16 mai 2018 (image d'illustration).

Le ministre israélien de l'Energie a jugé «inacceptable» le commentaire du patron de Total, Patrick Pouyanné, qui estime qu'il est trop «complexe» d'investir en Israël en raison des relations de l'entreprise avec les autres pays de la région.

Israël tire à feu nourri contre Total : le ministre israélien de l’Energie, Yuval Steinitz, a accusé le géant français, spécialisé dans les hydrocarbures, d'avoir «des décennies de retard» et d’être soumis à «la tyrannie» et à la «dictature» de Téhéran. Cette colère intervient après la parution, le 10 févier, d’une interview de Patrick Pouyanné dans les colonnes du Financial Times.

A cette occasion, il avait jugé qu’il était trop «complexe» pour son entreprise d’investir en Israël en raison des relations qu’entretient l'Etat hébreu avec ses voisins dans la région. «Nous aimons les situations complexes... jusqu'à un certain point. Soyons clairs», avait-il déclaré.

Nous réfléchirons à notre réaction à ceci, car il est totalement inacceptable de boycotter [Israël]

Le groupe a une présence très limitée en Israël mais demeure bien implanté dans plusieurs Etats de la région qui, pour la plupart, ne reconnaissent pas officiellement l’Etat hébreu. «Nous réfléchirons à notre réaction à ceci, car il est totalement inacceptable de boycotter [Israël]», a par ailleurs ajouté Yuval Steinitz.

Comme le rapportent Les Echos, «Total devait être le principal investisseur international en Iran avec son projet de développement d'une partie du gisement gazier de South Pars», gisement offshore de gaz naturel situé à cheval entre les eaux territoriales de l'Iran et du Qatar. Le rétablissement des sanctions américaines contre l’Iran avait contraint la compagnie française à suspendre son implication dans le projet.  

Lire aussi : Le pétrolier français Total s'est officiellement désengagé d'Iran

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»