Afghanistan : plus de 100 membres des forces de sécurité tués dans un attentat des Taliban

Afghanistan : plus de 100 membres des forces de sécurité tués dans un attentat des Taliban© Omar Sobhani Source: Reuters
Un membre des forces de sécurité afghanes sur le site d'un attentat à Kaboul le 24 décembre 2018 (image d'illustration).

Des Taliban ont attaqué le 21 janvier un complexe dans la province afghane de Wardak, causant la mort de plus de cent membres des forces de sécurité, selon une source du ministère de la Défense citée par Reuters.

Les Taliban ont revendiqué l'attaque terroriste ce 21 janvier d'un complexe militaire de la province afghane de Wardak, dans le centre du pays. L'attentat a coûté la vie à plus de 100 membres des forces de sécurité.

Un officiel de la province, s'exprimant à l'agence Reuters sous couvert d'anonymat, a ainsi fait savoir que plus de 100 personnes avaient été tuées dans l'attaque menée dans le campus du centre d’entraînement du National Directorate of Security (NDS), les services de renseignement afghans. Sharif Hotak, un membre du Conseil provincial de Wardak, a quant à lui vu les corps de 35 soldats à l'hôpital. «Le gouvernement cache le nombre réel de victimes pour éviter que le moral des troupes ne s'effondre», a-t-il ajouté, cité par Reuters.

De fait, les représentants du gouvernement à Wardak et Kaboul se sont refusés à communiquer sur le nombre de victimes, suivant une ligne de conduite adoptée par le gouvernement depuis plusieurs années.

Les officiels ont informé que l'assaut a démarré le matin du 21 janvier, lorsque les assaillants ont forcé un point de contrôle militaire avec un camion rempli d'explosifs. Ils ont ensuite fait exploser le véhicule dans le campus du NDS à Maydan Shahr, la capitale de la province de Wardak. 

Deux hommes armés se sont introduits dans le campus juste après l'explosion et ont fusillé un grand nombre de soldats afghans, avant d'être abattus dans un échange de tirs.

Le ministère de la Défense a déclaré que les Taliban avaient utilisé des véhicules blindés Humvee de fabrication américaine dérobés aux forces afghanes pour s'introduire sur place.

Lire aussi : Une compagnie de sécurité britannique attaquée à Kaboul, dix morts

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter