Gaza : 30 Palestiniens blessés par des tirs israéliens lors d'une nouvelle Marche du retour

Gaza : 30 Palestiniens blessés par des tirs israéliens lors d'une nouvelle Marche du retour© Said Khatib
Des manifestants palestiniens au milieu des gaz lacrymogènes lancés par les forces israéliennes lors d'une manifestation le long de la frontière avec Israël, à Gaza, le 18 janvier 2019.
Suivez RT en français surTelegram

La Marche du retour, organisée à Gaza chaque vendredi depuis le 30 mars, exigeant la levée du blocus et le retour chez eux des Palestiniens chassés de leurs terres, continue. Trente Palestiniens ont été blessés le 18 janvier par des tirs israéliens.

30 Palestiniens ont été blessés le 18 janvier par des tirs de soldats israéliens à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, a annoncé le ministère palestinien de la Santé. Parmi les blessés, figurent deux secouristes. Mais, toujours selon la même source, la vie d'aucun des blessés n'était pas en danger.

Plusieurs milliers de Palestiniens se sont réunis à la frontière avec Israël pour un nouveau vendredi de mobilisation de la Marche du retour, débutée le 30 mars 2018, pour exiger l'application de leur droit au retour sur leurs terres confisquées et la levée du blocus.

Une porte-parole de l'armée israélienne a avancé le chiffre de 14 000 Palestiniens participant à ce qu'il a qualifié d'«émeutes» le long de la frontière. Certains ont «brûlé des pneus et lancé des pierres en direction des soldats» israéliens. Les troupes ont répliqué «selon les procédures opérationnelles en vigueur», a ajouté la porte-parole.

Depuis mars 2018 et le début de la mobilisation de la Marche du retour, au moins 243 habitants de Gaza ont été tués par des tirs israéliens, la grande majorité le long de la frontière, selon un décompte de l'AFP. Côté israélien, deux soldats ont été tués.

Outre la fin du blocus israélien imposé à Gaza depuis plus de 10 ans, ce mouvement réclame le retour des réfugiés palestiniens sur les terres qu'ils ont fuies ou dont ils ont été chassés à la création de l'Etat d'Israël en 1948. Israël, qui soumet la bande de Gaza à un rigoureux blocus depuis plus de dix ans, accuse le mouvement Hamas au pouvoir dans cette enclave d'instrumentaliser la protestation.

L'intensité de la mobilisation palestinienne a globalement décliné depuis un cessez-le-feu décrété en novembre entre le Hamas et Israël, qui se sont livrés trois guerres depuis 2008.

Lire aussi : Israël demande à France 2 d'annuler la diffusion d'un reportage sur Gaza

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix