Luc Besson prépare un film sur le naufrage du sous-marin nucléaire Koursk

Capture d'écran de dujev.ru
Capture d'écran de dujev.ru

Le studio de cinéma du célèbre réalisateur français Luc Besson s’est mis à plancher sur un film consacré au destin tragique du sous-marin nucléaire Koursk qui a sombré en mer de Barents en 2000, avec ses 118 hommes d’équipage.

Un long-métrage consacré à la tragédie du Koursk se prépare au sein du studio EuropaCorp, propriété du réalisateur français Luc Besson. Ce sous-marin nucléaire, l’un des plus modernes de sa génération, a coulé en mer de Barents le 12 août 2000. Ses 118 hommes d’équipage ont péri dans la catastrophe.

Il n’ y a pas encore d’information officielle concernant la date de sortie ni sur le casting du film, mais c’est Robert Rodat, l’auteur de Il faut sauver le soldat Ryan, qui s’est attelé à l’écriture du scénario alors que le réalisateur danois Martin Zandvliet sera derrière la caméra pour son premier film tourné en anglais.

Le 12 août 2000, le Koursk, sous-marin nucléaire russe, commandé par le capitaine de vaisseau Guennadi Liatchine, a coulé lors d’exercices navals en mer de Barents. L’explication officielle des causes du naufrage fait état d’une explosion provoquée par une fuite d’eau oxygénée en raison de micro fissures dans une paroi.

Luc Besson est l’un des fondateurs et le président du conseil d’administration d’EuropaCorp. Il possède plus de 60% du capital du studio et s’est en outre rendu célèbre en tant que réalisateur de films à succès comme Nikita, Léon, Le Cinquième Élément, Taxi ou encore Subway. Ses studios sont actuellement en train de tourner un film intitulé Valérian, inspiré d’un célèbre héros de bande dessinée français, Valérian, agent spatio-temporel dans lequels les spectateurs pourront admirer les prestations d’acteurs de Dane DeHaan et de Cara Delevingne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales