Poutine : Kiev est responsable de l’escalade de la situation en Ukraine

Le président de la Russie Vladimir Poutine Source: RIA NOVOSTI
Le président de la Russie Vladimir Poutine

Le 18 août, lors d’une conférence de presse à Sébastopol en Crimée, Vladimir Poutine s’est exprimé sur la situation en Ukraine et notamment sur la ligne de front entre les forces gouvernementales et les milices populaires dans l’est de l’Ukraine.

«Malheureusement, aujourd’hui nous observons une escalade de la situation, et la responsabilité de ce développement ne revient pas aux milices populaires mais à l’autre partie au conflit», a déclaré aux journalistes le président russe lors de son point presse à Sébastopol, alors qu’il effectue un déplacement de plusieurs jours en Crimée.

Le dirigeant russe a rappelé que ce sont «les milices populaires du Donbass qui ont proposé de retirer tout le matériel militaire d’un calibre de moins de 100 mm» de la ligne de front et noté que «malheureusement, l’autre côté [les forces gouvernementales de Kiev] ne l’a pas fait. Au contraire, d’après les données dont nous disposons, Kiev est en train d’y concentrer ses divisions, y compris celles renforcées par du matériel militaire», a souligné Vladimir Poutine.

Il a néanmoins espéré que tout cela ne déboucherait pas sur de nouveaux affrontements d’envergure dans le Donbass.

«Notre devoir est de minimiser les pertes lors du règlement de ce conflit», a estimé le président russe, en répétant que les accords de Minsk II restaient la seule base possible pour sortir l’est de l’Ukraine de la crise.

Vladimir Poutine a en outre refusé de commenter la réaction de son homologue ukrainien Petro Porochenko à sa visite de travail en Crimée. «Je n’ai pas de commentaires à ce sujet, parce que l’avenir de la Crimée a été déterminé par les habitants de ce territoire. Ils ont voté pour la réunification avec la Russie. Point», a déclaré le maître du Kremlin.

La veille, Porochenko avait qualifié de «défi à tout le monde civilisé» la visite du président russe en Crimée sur sa page Facebook officielle. En réponse à la position du pouvoir ukrainien, le ministère russe des Affaires étrangères avait expliqué que les visites des responsables russes dans des régions de la Russie relevaient de ses affaires internes.

Le président russe se trouve depuis lundi dans la république de la Crimée, rattachée à la Russie à la suite d’un référendum populaire en 2014, pour une visite dont le but est de discuter du développement du tourisme intérieur en Russie. Vladimir Poutine doit également rencontrer plusieurs hauts responsables de la république, ainsi que les représentants de différentes organisations sociales.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales