Enlèvement d'enfants : quatre hommes liés à une secte juive arrêtés aux Etats-Unis

Enlèvement d'enfants : quatre hommes liés à une secte juive arrêtés aux Etats-Unis© Jorge Lopez Source: Reuters
Membres de la communauté Lev Tahor au Guatemala.

Quatre suspects ont été interpellés au Mexique après avoir enlevé des enfants de 14 et 12 ans aux Etats-Unis. Membres d'une secte extrémiste juive, ils voulaient récupérer les enfants dont la mère, une ancienne membre, avait quitté leur organisation.

Quatre hommes liés à une secte extrémiste juive opérant au Guatemala, accusés d'avoir enlevé deux enfants à New York, ont été arrêtés aux Etats-Unis, ainsi que l'a annoncé le 28 décembre le procureur fédéral de Manhattan.

Selon le procureur, les quatre suspects sont tous membres de la secte juive Lev Tahor, qui pratique une forme ultra-orthodoxe de judaïsme, où les femmes portent notamment des tuniques noires les recouvrant de la tête aux pieds. Extrêmement controversée, la secte a vu un grand nombre de ses membres s'installer récemment au Guatemala.

L'un des hommes, Aron Rosner, 45 ans, installé à Brooklyn, a été arrêté le 23 décembre. Les trois autres, Nachman Helbrans, 36 ans, présenté comme le dirigeant de la secte, ainsi que Mayer et Jacob Rosner, âgés de 42 et 20 ans respectivement, tous installés au Guatemala, ont été expulsés la veille du Mexique, où ils avaient emmené les enfants, et arrêtés à leur arrivée à New York, selon le communiqué du procureur.

Les quatre hommes auraient organisé l'enlèvement, dans la nuit du 8 décembre, d'une fille de 14 ans et de son frère de 12 ans dans le village de Woodridge, à 150 km au nord de New York, après que leur mère eut décidé d'abandonner la secte et de les emmener avec elle aux Etats-Unis.

La mère était au départ «membre volontaire» de la secte, fondée par son père. Mais depuis que ce dernier avait laissé les rênes de Lev Tahor à son fils, Nachman Helbrans, la secte serait devenue «plus extrême», ce qui aurait poussé la mère à quitter l'organisation en octobre. 

C'est pour les récupérer, et vraisemblablement pour les ramener au Guatemala, que les quatre hommes auraient organisé cet enlèvement six semaines plus tard, en passant par le petit aéroport de Scranton, en Pennsylvanie, en vue de les emmener au Mexique. 

Après l'arrestation des quatre suspects, les enfants ont été retrouvés, avec l'aide des autorités mexicaines, dans la ville de Tenango del Air, dans la région de Mexico. Ils devraient maintenant être ramenés aux Etats-Unis et rendus à leur mère.

Les quatre hommes ont été inculpés pour enlèvement et risquent la perpétuité.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»