La Syrie et Israël s'accusent mutuellement de frappes sur leur territoire (VIDEO)

La Syrie et Israël s'accusent mutuellement de frappes sur leur territoire (VIDEO)© Capture d'écran Youtube@Syrianarabnewsagency
Un missile intercepté au dessus de Damas, le 25 décembre.
Suivez RT France surTelegram

Des missiles tirés par des avions israéliens ont blessé trois soldats, selon l'agence syrienne Sana, qui cite une source militaire. Israël assure de son côté avoir déclenché son système de défense anti-aérienne après un tir en provenance de Syrie.

D'après des informations de l'agence de presse publique syrienne Sana, qui cite une source militaire, la défense anti-aérienne syrienne a répondu le 25 décembre à des missiles tirés par l'aviation militaire israélienne près de Damas, et a pu en intercepter la plupart avant qu'ils ne touchent leurs cibles.

Auteur: Syrianarabnewsagency

La même source précise que trois soldats ont été blessés, tandis qu'un dépôt de munitions a subi des dommages. Une «agression» qui a, selon cette source, été menée depuis l'espace aérien du Liban, petit pays voisin de la Syrie et d'Israël.

De son côté, l'armée israélienne a affirmé dans un communiqué qu'un système de défense aérienne avait été déclenché contre «un missile anti-aérien lancé depuis la Syrie», précisant qu'«aucun dommage ou victime» n'était à déplorer.

Contactée par l'AFP, une porte-parole de l'armée a toutefois refusé de commenter les frappes près de Damas.

Les positions de l'Iran et du Hezbollah, ennemis d'Israël et alliés de Damas, ont été la cible de plusieurs raids aériens israéliens en Syrie. Le secteur de Kesswa, où se trouvent les cibles visées ce 25 décembre, avait déjà fait l'objet de frappes par le passé. Le 29 novembre dernier, Damas avait accusé Israël d'y avoir bombardé des cibles.

Lire aussi : Retrait des Etats-Unis de Syrie : inquiétude générale dans les chancelleries occidentales

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix