Venezuela : des avions russes arrivent à Caracas pour des manœuvres militaires conjointes (VIDEO)

Venezuela : des avions russes arrivent à Caracas pour des manœuvres militaires conjointes (VIDEO)© Ministère russe de la Défense.
Un avion russe atterrit à l'aéroport international de Caracas.

Une centaine de pilotes et de soldats russes sont arrivés à l'aéroport international de Caracas à bord d'avions militaires. La Défense vénézuélienne a expliqué vouloir élever le niveau d'interopérabilité des aviations des deux pays.

«Tout comme nous coopérons dans divers domaines de développement pour les deux peuples [vénézuélien et russe], nous nous préparons également pour défendre le Venezuela» a déclaré le général Padrino Lopez, ministre vénézuélien de la Défense, le 10 décembre, depuis l'aéroport international de Caracas. De fait, il accueillait ce jour une centaine de pilotes et de soldats russes dans le cadre de manœuvres militaires conjointes prévues par les deux pays.

Evoquant ces exercices conjoints sur le compte Twitter officiel de la Défense vénézuélienne, le ministère a expliqué qu'il s'agissait d'«une démonstration de force ayant pour but d'intégrer les moyens des aviations russe et vénézuélienne en termes de coopération technique militaire et d'échange d'expérience».

L'armée russe avait de son côté annoncé l'arrivée à Caracas de deux bombardiers Tu-160, d'un avion de transport An-124 et d'un avion de ligne Il-62. 

Rappelant que certains des appareils étaient déjà venus dans le pays en 2013, Vladimir Padrino Lopez a expliqué qu'il s'agissait désormais d'une «nouvelle expérience». «Que personne dans le monde ne soit effrayé par la présence des ces avions chasseurs bombardiers stratégiques sur le territoire vénézuélien, nous sommes des constructeurs de paix et non de guerre», a ajouté le ministre vénézuélien de la Défense.

Lire aussi : Cinq ans après la mort d'Hugo Chavez, que reste-t-il des alliances internationales du sud ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter