«Ce n'est pas le parti du Brexit» : Nigel Farage quitte l'Ukip

«Ce n'est pas le parti du Brexit» : Nigel Farage quitte l'Ukip© REUTERS/Hannah McKay
Nigel Farage quitte le UKIP.

Figure de proue de la campagne en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, l'eurodéputé Nigel Farage a annoncé qu'il quittait le parti qu'il a cofondé en 1993. Il déplore notamment la direction prise par le mouvement.

«C'est le cœur lourd que je quitte l'Ukip. Ce n'est pas le parti du Brexit dont notre nation a cruellement besoin», a annoncé Nigel Farage, fervent critique de l'Union européenne, dans le journal Daily Telegraph du 4 décembre, après avoir contribué au vote en faveur du Brexit au référendum de juin 2016. 

L'eurodéputé a cofondé en 1993 et dirigé pendant près de dix ans cette formation eurosceptique et opposée à l'immigration.

«Les Partis conservateur et travailliste ayant ouvertement rompu leurs promesses sur le référendum et les élections législatives, l'Ukip devrait se situer haut dans les sondages», a poursuivi Nigel Farage, critiquant le positionnement anti-islam du leader actuel, Gerard Batten, et sa volonté d'intégrer au sein de la formation l'activiste identitaire Tommy Robinson

«Il y a une grande place pour un parti du Brexit dans la politique britannique, elle ne sera pas remplie par l'Ukip», a-t-il conclu. 

Nigel Farage avait abandonné en juillet 2016 la direction du parti, estimant que celui-ci avait atteint son objectif politique après une campagne référendaire couronnée par le Brexit, soutenu par 52% des Britanniques. 

En août, Nigel Farage a été nommé vice-président du mouvement pro-Brexit Leave Means Leave, avec lequel il s'est dit déterminé à relancer la bataille pour obtenir une rupture nette avec l'Union européenne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter