Un pompier de Tianjin sauvé des décombres après y avoir été coincé durant 32 heures

Des secouristes chinois sur le site des explosions Source: Reuters
Des secouristes chinois sur le site des explosions

Un pompier qui avait passé près de 32h dans les ruines causées par une impressionnante série d'explosions qui a eu lieu mercredi dans la ville portuaire de Tianjin, a finalement été secouru.

L’homme a été sauvé à 7h05 vendredi (23:05 GMT jeudi), ont indiqué des médias chinois faisant référence à un département de la sécurité publique. Il a été identifié comme étant Zhou Ti, un employé du service d’incendie situé dans un nouveau district de Binhai à Tianjin. D’après des médias publics, le pompier de 19 ans aurait passé au moins 32 heures sous les  décombres.

Une fois sauvé, le jeune homme a été transporté à l’hôpital local où il a reçu des traitements pour des blessures au visage, à la poitrine et aux pieds. Il est désormais conscient et montre des signes vitaux, a indiqué CCTV.

L’agence Xinhua a rapporté que ce jeune homme était le seul pompier à avoir été sauvé des décombres pour le moment. Entretemps, 18 autres pompiers sont toujours portés disparus comme l’indique le ministère de la Sécurité publique.

«Les forces de tous bords sont à la recherche de pompiers disparus», a fait savoir Zhou Tian, le chef du service des incendies de Tianjin. «Quand les explosions se sont produites, plusieurs pompiers étaient déjà en train de combattre le feu sur place et des renforts sont arrivés. Ils ont été pris au dépourvu, c'est pourquoi le nombre de victimes est aussi élevé».

Le chef a également fait savoir que plus de 1 020 pompiers et 140 camions avaient été mobilisés pour combattre le gigantesque incendie.

Les explosions qui ont eu lieu mercredi dernier à Tianjin ont fait 56 morts et près de 700 blessés. La cause des explosions n’a pas encore été déterminée et les enquêteurs ignorent pour l'instant quels produits chimiques auraient pu les provoquer.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales