Le Premier ministre croate dément la mort de l'otage de Daesh en Egypte, mais dit «craindre le pire»

Tomislav Salopek© Capture d'écran Facebook
Tomislav Salopek

Le Premier ministre croate Zoran Milanovic a déclaré aujourd'hui ne pas être en mesure de confirmer «à 100%» la mort d'un de ses compatriotes en Egypte supposément décapité par Daesh , comme l'a annoncé plus tôt le groupe djihadiste.

«Pour l'heure, nous ne pouvons pas confirmer à 100% que ceci est vrai, et je ne sais pas si nous pourrons le faire dans les prochains jours, mais ce que nous voyons n'a pas l'air bon, a l'air horrible», a déclaré Zoran Milanovic à la presse.

«Nous n'arrêterons pas de le chercher tant qu'il y aura le moindre espoir de le retrouver», a ajouté le Premier ministre croate.

Plus tôt dans la journée, L'Etat islamique a annoncé avoir décapité Tomislav Salopek, 31 ans, qui avait été enlevé il y a trois semaines en Egypte, où il était employé d'une société française. 

Les ravisseurs ont posté une photo sur des sites djihadistes qui n'a pu être authentifiée immédiatement et qui montre le cadavre d'un homme sur lequel est posée une tête, à côté d'un drapeau de Daesh et d'un poignard plantés dans le sable.

Si ce meutre est confirmé, il s'agira du premier occidental à avoir été exécuté par des djihadistes en Egypte.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales